Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Mérignac : Alain Anziani en colère face à la prolifération des installations illégales de gens du voyage

mercredi 10 avril 2019 à 15:00 Par Stéphane Hiscock, France Bleu Gironde

Le maire de Mérignac demande à l'Etat d'accélérer les procédures d'expulsion des campements illégaux tout en mettant en place de nouvelles structures d'accueil (aires de grand passage et ETI, Espace Temporaire d'Insertion).

Une occupation illicite à Mérignac à deux pas de la rocade
Une occupation illicite à Mérignac à deux pas de la rocade © Radio France - Stéphane Hiscock

Mérignac, France

Alain Anziani, maire de Mérignac, a décidé de pousser un coup de gueule face à l'occupation illégale des gens du voyage et des roms sur sa commune. Ils seraient environ 700 installés sur 12 campements (terrains publics ou privés). Alain Anziani avait invité la presse ce mercredi pour faire le tour de ces installations en mini-bus. 

Criminalité, problème d'hygiène, nuisances pour les riverains et les propriétaires de terrains squattés, le maire de Mérignac regrette le manque de volonté politique pour faire face à ces enjeux. Alain Anziani rappelle que l'agglomération bordelaise manque d'aires d'accueil. Il en appelle à l'Etat pour faire avancer le dossier.

Mérignac a proposé d'ouvrir une aire de grand passage sur sa commune. Cela fait deux ans que le dossier est aux mains de l'Etat, c'est trop long

- Alain Anziani

"Face aux bidonvilles et aux squats nous devons intervenir en urgence" estime le maire de Mérignac. "Ce sont des installations dignes du tiers-monde. C'est un problème pour les riverains mais aussi pour les gens qui vivent dans ces conditions".

A l'échelle du département il manquerait 140 nouvelles places sur les aires d'accueil. Concernant les aires de grand passage, 700 places sont également à créer sur le Langonnais, le Libournais et la Métropole. Seule une aire de ce type existe dans l'agglomération (à Tourville, Bordeaux-Nord). Il en faudrait deux de plus selon la commission consultative des gens du voyage.

Le tour des installations illégales de Mérignac