Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mérignac : Alain Anziani réclame un coup de frein dans les constructions de logements

-
Par , France Bleu Gironde

Le maire PS de Mérignac Alain Anziani estime qu'il faut entendre "le ras-le-bol" de la population. Alain Juppé, maire de Bordeaux et président de Bordeaux Métropole, avait affirmé il y a dix jours "il faut continuer". Le débat est lancé.

D'importants travaux restent en cours dans le centre ville de Mérignac.
D'importants travaux restent en cours dans le centre ville de Mérignac. © Radio France - Yves Maugue

Il est le premier vice-président de Bordeaux Métropole, Alain Anziani le maire PS de Mérignac fait entendre sa différence ce matin. Trop de chantiers, de nouveaux habitants que les communes ont du mal à accueillir en termes de stationnement ou d'équipements scolaires, Alain Anziani réclame qu'on appuie sur la pédale de frein. "Il y a un ras-le-bol de la population que l'on doit entendre, estime-t-il. Personne ne veut vivre dans une mégapole, là où il y a des problèmes de circulation et de stationnement, là où il n'y a plus de nature en ville. Il faut changer de modèle urbain même s'il faut assumer la croissance démographique. Il faut construire dans des zones de projet, ce que nous avons à Mérignac. Il faut écouter ce que les gens disent pas seulement ce que les promoteurs veulent"

Alain Anziani : "Il faut écouter ce que les gens disent."

Alain Anziani, dans les jardins de l'hôtel de ville de Mérignac.
Alain Anziani, dans les jardins de l'hôtel de ville de Mérignac. © Radio France - Yves Maugue

L'autre musique d'Alain Juppé

Alain Juppé , lors de sa conférence de presse il y a 10 jours, avait laissé entendre que plusieurs maires de la Métropole poussaient effectivement à une pause dans la construction massive de logements. Le maire de Bordeaux affirmait alors comprendre leur point de vue avec des difficultés à suivre le rythme en matière d'équipement des communes. Et avec le risque de voir la fameuse qualité de vie bordelaise se dégrader. Mais Alain Juppé avait immédiatement tranché en affirmant "il faut continuer" face à la pénurie selon lui de logements sociaux et de logements étudiants. S'il n'est pas d'accord avec le président de la Métropole, Alain Anziani se veut tout de même compréhensif. "La situation de Bordeaux n'est pas la même, poursuit-il. Il y avait de grands espaces à conquérir où Alain Juppé fait un certain nombre de constructions. Je peux le comprendre. Mais il doit aussi comprendre qu'aujourd'hui on doit maîtriser davantage l'urbanisation". Et pour y parvenir, Alain Anziani serre la vis à Mérignac. Il a modifié les règles de construction sur sa ville dès février 2017. Depuis cette date, il a refusé des permis de construire pour un total de 3.000 logements. Désormais, en matière de logements collectifs, quand un projet est accepté à Mérignac, trois sont refusés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess