Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mérignac : avec le Rafale, les habitants craignent de nouvelles nuisances sonores

-
Par , France Bleu Gironde

Ce lundi, les pilotes qataris commencent leur formation sur l'avion de chasse Rafale. Le lieu de décollage et d'atterrissage choisi jouxte l'aéroport de Bordeaux-Mérignac. Dans les quartiers proches, les habitants craignent de nouvelles nuisances malgré les mesures annoncées par la mairie.

Le Qatar a acheté 36 Rafales à la France. Le premier a été livré en février.
Le Qatar a acheté 36 Rafales à la France. Le premier a été livré en février. © Maxppp - Bonnaud Guillaume

Des avions de chasse de type Rafale dans le ciel de Mérignac dès ce lundi, et pour une durée de deux mois, jusqu'au 7 juin. Il ne s'agit pas d'exercices de l'armée française mais de la formation, assurée par Dassault Aviation, de pilotes qataris. Suite à la commande de 36 Rafales par le Qatar à la France -le premier a été livré en février-, les pilotes doivent prendre en main l'appareil. Le terrain choisi pour cette formation se situe juste à côté de l'aéroport Bordeaux-Mérignac.

Des mesures prises pour limiter les nuisances sonores

Lors d'une réunion publique, le maire de Mérignac a présenté les mesures prises pour limiter la gêne sonore. Pas plus de trois vols par jour, des horaires interdits, le soir et la nuit par exemple, un atterrissage "au break", c'est-à-dire en tire-bouchon, quand la météo le permet, ce qui limite le bruit. Alain Anziani assure que ses administrés ont accueilli la nouvelle de la venue des Rafales avec une certaine sérénité. 

Alain Anziani, maire de Mérignac : "Il y aura des nuisances, mais dans des conditions très encadrées."

Pour la population des quartiers proches de l'aéroport de Bordeaux-Mérignac, c'est une nuisance supplémentaire qui s'ajoute, alors qu'ils côtoient déjà les avions de ligne au quotidien. "On vit sur la piste" s'amuse Céline, qui voit les avions atterrir depuis son jardin. Mais les Rafales, c'est une autre histoire. Céline a peur que son double vitrage ne suffise pas à atténuer le son. C'est un problème dans l'exercice de son métier de nounou. "Je garde les enfants, quand ils font la sieste et que les Rafales passent...c'est un peu effrayant."

Quand ils passent à deux ou trois...c'est infernal ! 

Pierre vit à deux rues de chez Céline. Il confie qu'il pensera à déménager si les passages des Rafales sont trop fréquents. Car pour lui, le bruit caractéristique est insupportable, surtout en vol groupé. "Quand ils passent à deux ou trois...c'est infernal ! Même les bêtes ont peur." Carmen, qui élève des poules, confirme : les animaux se cachent au passage des Rafales. La retraitée est fataliste, de toute façon, dit-elle, les habitants ne peuvent rien y faire. "Ils ne demandent pas l'avis des gens...il faut s'en contenter."

Près de l'aéroport de Bordeaux-Mérignac, la population accueille fraîchement l'annonce des vols de Rafales

Autour de l'aéroport de Bordeaux-Mérignac, les habitants vont devoir s'habituer aux Rafales. Car après la formation des pilotes qataris, les pilotes indiens passeront à leur tour par ce terrain, à partir d'octobre prochain. L'Inde a également acheté 36 avions de chasse à la France. Près de 900 vols de Rafale sont ainsi prévus à Mérignac, par cycles, jusqu'en 2021.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu