Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Messe à Lens : 200 catholiques, protestants et musulmans rassemblés pour Jacques Hamel

dimanche 31 juillet 2016 à 18:54 Par Elodie Vergelati, France Bleu Nord

Plus de 200 personnes se sont réunies ce dimanche dans la nef de l'église Saint Léger à Lens. Des catholiques, des protestants, des musulmans mais aussi des citoyens athées, tous réunis pour rendre hommage au père Jacques Hamel tué dans son église de Saint Etienne du Rouvray.

Beaucoup de monde à la messe dominicale, en l'église Saint Léger de Lens
Beaucoup de monde à la messe dominicale, en l'église Saint Léger de Lens © Radio France - Elodie Vergelati

Lens, France

"Catholiques, musulmans, protestants, nous sommes tous réunis pour célébrer un Dieu unique". C'est par ces mots que le père Hubert Renard a entamé la messe, ce dimanche, en l'église Saint Léger de Lens. Un message de fraternité et de solidarité qui a fait vibrer les 200 personnes rassemblées pour une célébration particulière : une messe-hommage au père Jacques Hamel, tué par deux djihadistes dans son église de Saint Etienne du Rouvray, en Normandie.

Une quarantaine de musulmans se sont associés aux prières des catholiques, en hommage au père Jacques Hamel - Radio France
Une quarantaine de musulmans se sont associés aux prières des catholiques, en hommage au père Jacques Hamel © Radio France - Elodie Vergelati

"La seule réponse à la mort de Jacques Hamel, c'est un surcroît d'amour". Dans son homélie, le père Hubert Renard a insisté sur les notions d'amour du prochain, et de respect de l'autre. Il a tracé un pont entre la religion catholique et l'Islam : "Dans le Coran aussi, Dieu est amour et miséricorde". Fouad, un jeune imam de 31 ans qui officie à Wingles, près de Lens, partage cette vision. "La religion rassemble, elle ne divise pas. Nous, musulmans, devons nous aimer, comme il est recommandé, et nous devons aimer notre prochain qui porte la même humanité", explique-t-il.

Temps fort de cette messe, une prière commune prononcée par des catholiques et des musulmans - Radio France
Temps fort de cette messe, une prière commune prononcée par des catholiques et des musulmans © Radio France - Elodie Vergelati

Le temps fort de la messe, c'est cette prière commune, prononcée par deux membres de la communauté catholique, et deux membres de la communauté musulmane. Un moment d'émotion qui a suscité les applaudissements de l'assistance. Et qui a fait couler des larmes à Souad: "ça m'a fait tellement du bien de voir mes frères et mes soeurs de la communauté musulmane exprimer leur solidarité avec la communauté catholique". Même sentiment d'apaisement chez Yvette, une catholique de 85 ans : "je sors de cette messe avec une joie immense dans le coeur, quand on vit ça, ça paraît tellement simple, tellement naturel le vivre-ensemble"...