Société

Messes de Noël : les églises du Nord sous haute surveillance

Par Lise Verbeke, France Bleu Nord vendredi 23 décembre 2016 à 15:49

Sécuriser les messes de Noël sera plus facile que lors du 15 août, où il y a des processions en extérieur.
Sécuriser les messes de Noël sera plus facile que lors du 15 août, où il y a des processions en extérieur. © Maxppp - Alexis Christiaen

Dans le contexte d'attentat, comme l'année dernière, les églises seront sous haute surveillance pour les messes de Noël dans toute la région.

Dans le Nord, pour le samedi 24 et le dimanche 25 décembre, 1500 policiers, gendarmes et militaires de l'opération Sentinelle sont mobilisés pour surveiller tous les lieux où il y aura de la foule, notamment les églises. Des messes de Noël sont prévues toute l'après-midi de samedi mais aussi le soir. Les forces de l'ordre vont patrouiller d'une église à l'autre, en axant bien-sûr sur les gros lieux de culte, comme Notre-Dame-de-la-Treille dans le Vieux-Lille. "Nous avons donné une liste avec toutes les messes, ils patrouilleront de manière mobile et non fixe, car il y a beaucoup d'églises !", explique le père Bruno Cazin, vicaire général du diocèse de Lille. Mais il admet que ça sera plus facile à sécuriser que lors du 15 août, où il y a avait des processions à l'extérieur, et où ils avaient dû cette fois faire appel à une société de sécurité privée.

Les prêtres respecteront aussi les consignes de la préfecture : inspecter les lieux avant d'accueillir le public pour voir s'il n'y a pas de colis suspect et puis "des bénévoles seront également à l'entrée des églises, pour surveiller et aussi contrôler les sacs si besoin", selon le vicaire général. Il ne faut pas céder à la panique et à la peur, dit-il, et continuer à célébrer Noël comme d'habitude.