Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Reprise des messes : l'évêque de Bayonne-Lescar-Oloron appelle à ne pas respecter les jauges autorisées

-
Par , France Bleu Pays Basque, France Bleu Béarn Bigorre

Monseigneur Marc Aillet, évêque de Bayonne-Lescar-Oloron appelle dans un communiqué ce vendredi à ne pas respecter les règles de 30 personnes maximum pour les messes.

Monseigneur Marc Aillet, évêque de Bayonne-Lescar-Oloron appelle à ne pas respecter les jauges autorisées pour les messes
Monseigneur Marc Aillet, évêque de Bayonne-Lescar-Oloron appelle à ne pas respecter les jauges autorisées pour les messes © Radio France - Axelle Labbé

"L'annonce par le premier ministre d'une jauge fixée à 30 personnes (...) nous a rempli d'incompréhension" attaque dans un communiqué Monseigneur Marc Aillet. L'évêque de Bayonne-Lescar-Oloron déplore en effet ce vendredi la limite de 30 personnes maximum autorisées pour la célébration des messes à partir de ce samedi, début de la première étape de l'allègement du confinement. 

Il explique qu'un référé-liberté a été déposé au conseil d'Etat au nom des évêques de France pour dénoncer cette décision. Selon lui "il est injuste de déclarer que les assemblées cultuelles sont des lieux de contaminations, quand jamais aucun cluster n'y a été identifié".

"Je remets en cause la faisabilité de cette jauge absurde" - Monseigneur Marc Aillet, évêque de Bayonne-Lescar-Oloron

Pour Marc Aillet, cette jauge est inapplicable dans "les paroisses très fréquentées de notre diocèse", et obligerait les curés à "sélectionner les 30 heureux élus pour participer à la messe" y voyant ici "une discrimination". Ne pouvant mettre en place cette mesure, Marc Aillet appelle donc les curés à "multiplier les messes", prenant le partie de les autoriser à "accueillir les fidèles jusqu'au 1/3 de la capacité de leurs églises"

"On ne comptera pas les gens, on les laissera rentrer", affirme Monseigneur Marc Aillet, évêque de Bayonne-Lescar-Oloron

L'évêque de Bayonne-Lescar-Oloron demande tout de même aux curés "d'être très attentifs au protocole sanitaire".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess