Société

Mesures de sécurité renforcées pour le marathon Metz Mirabelle

Par Rachel Noel, France Bleu Lorraine Nord mardi 4 octobre 2016 à 16:54

Les mesures de sécurité seront renforcées pour le marathon Metz Mirabelle
Les mesures de sécurité seront renforcées pour le marathon Metz Mirabelle © Maxppp - PHOTOPQR/LA PROVENCE

Près de 30.000 personnes sont attendues samedi 8 et dimanche 9 octobre pour la 7ème édition du Marathon Metz Mirabelle. Un marathon qui sera cette année plus sécurisé que les années précédentes.

Avec 7.000 participants aux courses et près de 30.000 spectateurs attendus, le marathon de Metz Mirabelle qui se tient le week-end du 8 et 9 octobre 2016, est pour les autorités, un événement à risque important.

Un événement sensible, même s'il n'y a pas de menace identifiée

Le marathon Metz Mirabelle fait, comme tous les événements de ce type, l’objet de mesures de sécurités spécifiques, même s’il n’y a pas de risque ciblé sur cet événement pour Georges Bos, le directeur de cabinet de Préfet de la Moselle : "Toutes les manifestations, aujourd’hui sont à sécuriser, même si il n’y a pas de menace identifiée sur le marathon, sur Metz ou même sur la Moselle".

Une présence des forces de l’ordre renforcée

La première difficulté est de sécuriser les 42km195 du parcours qui se déroule sur 6 communes différentes : Pouilly, Fleury, Cuvry, Marly, Augny, Montigny Lès Metz et Metz. C’est donc une centaine de policiers municipaux, et autant de policiers nationaux, auxquels s’ajoutent des gendarmes, qui seront mobilisés. Des forces de l’ordre, disséminées sur le parcours, et plus particulièrement aux points sensibles que sont le village du marathon et le départ et l’arrivée de la course

Des plans de sécurisation rodés

Parmi les points les plus sensibles, il y a le village et le départ et l'arrivée à sécuriser. Mais pour cela, la ville de Metz s’appuie sur l’expérience engrangée durant les fêtes de la mirabelle, où le dispositif a été testé pour la première fois. Il y aura donc des obstacles physiques aux carrefours les plus sensibles pour rendre les places infranchissables par des véhicules. Un dispositif qui commence à être bien rodée explique Sébastien Koenig, adjoint au maire de Metz en charge de la sécurité :

"On commence à avoir des plans techniques d’intervention et de préparation qui nous garantissent qu’aucun véhicule ne peut pénétrer sur ces places qui accueillent des évènements, d’autant qu’on aura prochainement les marchés de Noel à ces endroits"

Les 800 bénévoles mais aussi les citoyens sont aussi sensibilisés à être plus vigilants.

Partager sur :