Société

Météo : la tempête Petra frappe la Bretagne, 25.000 foyers sans électricité

Par Mikaël Roparz, France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel, France Bleu La Rochelle et France Bleu Loire Océan mercredi 5 février 2014 à 7:44 Mis à jour le mercredi 5 février 2014 à 11:02

Douarnenez frappé par la houle, en début de semaine
Douarnenez frappé par la houle, en début de semaine © MaxPPP

La tempête Petra a touché dans la nuit de mardi à mercredi le Finistère, avec des rafales jusqu'à 156km/h. Les littoraux de la façade ouest du pays, des Pyrénées-Atlantiques au Morbihan, restent en vigilance orange vagues et submersion.

Après une nuit de tempête, il n'y a plus d'électricité dans quelque 25.000 foyers bretons, essentiellement dans le Finistère, selon les chiffres communiqués par les préfectures. La tempête Petra a balayé les côtes atlantiques, avec des rafales jusqu'à 150km/h. Mardi soir, 40.000 foyers en tout étaient sans électricité ; la situation s'est petit à petit améliorée pour certains clients dans la nuit.

Le Finistère compte à lui seul 13.000 foyers sans courant. Il y en a 7.000 dans les Côtes d'Armor, 4.000 dans le Morbihan et 1.000 en Ille-et-Vilaine. "Nous sommes encore en phase de diagnostic " explique ERDF, qui ajoute qu'un bilan plus précis sera établi dans la matinée.

Les liaisons vers les îles de Houat, Hoedic, Belle Ile, Groix, Sein et Ouessant sont suspendues mercredi matin. Plusieurs traversées ont été annulées par la compagnie Brittany Ferries.

A l'entrée du Golfe de Gascogne mercredi matin, on enregistre des creux de plus de 13m.

En Loire-Atlantique, le vent a soufflé avec des rafales de 100 km/h à Saint-Nazaire. 80 km/h à Nantes. A Vertou, un hangar a chevaux s'est soulevé et à atterri sur la route. 

En Charente-Maritime, 2500 foyers ont été privés de courant. Des poteaux électriques ont été arrachés sur l'Ile d'Oléron. 

Dix départements toujours en vigilance orange

Les littoraux des départements de la façade ouest, des Pyrénées-Atlantiques aux Côtes-d'Armor, restent en vigilance orange vagues et submersion depuis mardi après-midi. Les départements concernés sont les Pyrénées-Atlantiques, les Landes, la Gironde, la Charente-Maritime, la Vendée, la Loire-Atlantique, le Morbihan, le Finistère et les Côtes-d'Armor .

Les Landes restent également en vigilance orange aux crues. Le Finistère est le seul département breton maintenu en vigilance orange aux vents violents.

À l'est, le Var a également été placé en vigilance orange pour des risques de crue.

La carte de vigilance - Aucun(e)
La carte de vigilance