Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Meurthe-et-Moselle : des familles en vacances à la base de loisirs de Favières avec le Secours Populaire

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

À la base de loisirs de Favières, au sud de la Meurthe-et-Moselle, le Secours Populaire a organisé ce mercredi "une journée bonheur" pour les familles précaires et qui ne partent pas en vacances.

À la base de loisirs de Favières, 12 familles ont profité d'une journée de vacances.
À la base de loisirs de Favières, 12 familles ont profité d'une journée de vacances. © Maxppp - Bradley de Souza

C'est la première édition de cette "journée bonheur", organisée par le Secours Populaire de Meurthe-et-Moselle. "Cette année, on a vraiment senti qu'il y a eu le confinement, les gens ont dû subir le fait de rester enfermer assez longtemps. On a eu beaucoup plus de demandes cette année", raconte à France Bleu Sud Lorraine, Roger-Yves Elias, bénévole au Secours Populaire de Meurthe-et-Moselle.

À lire aussi : A Nancy, le Secours Populaire aide près d'un millier de personnes supplémentaires depuis la crise du Covid-19

Une journée de vacances

"Le fait de proposer une activité en extérieur, beaucoup de gens ont vraiment été intéressés. Beaucoup ont été coincés chez eux, plus cet été qui a été chaud. Beaucoup des familles que l'on aide habitent dans des appartements ou habitations pas très pratiques pour pouvoir profiter des animations extérieures", poursuit le bénévole du Secours Populaire.

Près des raquettes, Aymen, 8 ans s'apprête à piquer une tête dans l'eau. "Je fais des batailles d'eau et là je nage un peu avec mon cousin", raconte-t-il. Il n'a pas pu partir dans son pays d'origine l'Algérie avec ses parents alors il profite de cette journée. Elzana également en profite. "Cette année je ne suis pas allé à la plage. C'est la première fois depuis les grandes vacances", relate-t-elle.

"La journée bonheur c'est essayer que les gens puissent avoir au moins pour une journée le plaisir d'être à l'extérieur, de pouvoir se baigner, de pouvoir profiter de l'été", conclut Roger-Yves Elias.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess