Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Meurthe-et-Moselle : de nouveaux lieux d'hébergement pour les mineurs étrangers isolés

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

L'accueil des mineurs étrangers non accompagnés va être réorganisé en Meurthe-et-Moselle. Le Conseil départemental passe de nouvelles conventions avec des propriétaires de bâtiments. Il cherche surtout à trouver de l'hébergement durable.

Ce bâtiment à Laxou appartient au conseil départemental et va être rénové pour accueillir les jeunes
Ce bâtiment à Laxou appartient au conseil départemental et va être rénové pour accueillir les jeunes © Radio France - Isabelle Baudriller

Meurthe-et-Moselle, France

De nouveaux lieux d'hébergement pour les mineurs non accompagnés de Meurthe-et-Moselle, ces jeunes étrangers arrivés seuls et que le département a obligation légale d'accueillir, au titre de la protection de l'enfance. Ils sont environ 400 actuellement, garçons et filles originaires principalement du Mali, de la Côte d'Ivoire et de la Guinée, à être hébergés dans plusieurs sites. 

Mais certaines conventions passées par le Conseil départemental pour l'occupation de ces lieux arrivent à leur terme. C'est le cas de l'ancienne école des Mines dans le quartier Saurupt à Nancy qui accueillent 17 mineurs. Les locaux devront être libérés en fin d'année. Quelques mois plus tard, ce sera au tour d'un bâtiment appartenant au Service Départemental d'Incendie et de Secours, dans le quartier d'Haussonville à Nancy puis d'un bâtiment du CHU de Brabois.  

Agnès Marchand, vice-présidente du Conseil départemental de Meurthe-et-Moselle chargée de l'enfance - Radio France
Agnès Marchand, vice-présidente du Conseil départemental de Meurthe-et-Moselle chargée de l'enfance © Radio France - Isabelle Baudriller

58 jeunes seront bientôt logés dans les anciens locaux de l'Office national des forêts à Velaine-en-Haye, occupés jusqu'alors par des migrants adultes. "Ces adultes, accompagnés, eux, par l'Etat ont été réorientés sur d'autres sites", explique Agnès Marchand, vice-présidente du Conseil départemental, en charge de l'enfance. "Deux bâtiments sont aujourd'hui libérés et nous avons passé un contrat avec l'ONF et l'Etat pour qu'ils puissent être utilisés pour l'accueil des mineurs non accompagnés." 

La solution idéale selon l'élue ? De l'hébergement durable. Un bâtiment, situé à Pixérécourt à Malzéville et appartenant au Département, est déjà dédié aux jeunes migrants. Deux autres, se trouvant à Laxou et propriétés également du Conseil départemental, vont être rénovés prochainement. "C'est sécurisant pour les jeunes, pour les professionnels. Ça nous permet de construire et d'inscrire des projets davantage dans la durée", insiste Agnès Marchand. Ces nouveaux lieux d'hébergement à Laxou devraient être opérationnels d'ici deux ans.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu