Société

Meurthe-et-Moselle : des interrogations autour d'un projet de barrage

Par Nathalie Broutin et Isabelle Baudriller, France Bleu Sud Lorraine lundi 10 octobre 2016 à 15:47

Le projet de barrage vise à ralentir l'impact des crues en aval de la Meurthe et du Madon (image illustration)
Le projet de barrage vise à ralentir l'impact des crues en aval de la Meurthe et du Madon (image illustration) © Maxppp - Maxppp

Le projet de barrage à Bertrichamps en Meurthe-et-Moselle fait réagir l'élu de la commune. Le projet sur son territoire : la construction d'une digue de 8 m de hauteur et 700 m de long. " Un projet démesuré" s'inquiète le maire.

Le projet : un programme d'action prévention des inondations , PAPI de la Meurthe et du Madon , concerne 505 communes entre Meurthe-et-Moselle et Vosges. La volonté, explique le Conseil départemental à Nancy , ce n'est pas d'empêcher les crues mais de les ralentir pour réduire leur impact en aval . Comment ? En réalisant des aménagements, notamment 5 digues en terre sur la Meurthe, ses affluents et sur le Madon.

Un projet démesuré selon le maire de Bertrichamps

Pour Bernard Miclo, le maire de Bertrichamps en Meurthe-et-Moselle, il n'a "pas eu son mot à dire" sur le projet sur le territoire de sa commune, il dénonce un manque d'information et de concertation : la construction d'une digue en terre de 8 m de hauteur et de 700 m de long. "Ca ne tient pas compte de la réalité du terrain" défend le maire. Il ajoute " c'est inéquitable, chaque commune dans le secteur peut retenir un peu d'eau pour des projets qui seraient alors moins onéreux". Le maire évoque un projet pour le seul ouvrage de Bertrichamps d'un montant de 7, 3 millions d'euros.

Un projet pour protéger les habitants pas pour les embêter , selon le Département

A ceux qui craignent des inondations supplémentaires de terrains avec ces digues, Audrey Normand, vice-présidente au Conseil départemental de Meurthe-et-Moselle, présidente de l'Etablissement public territorial de bassin répond que le projet vise à "protéger les habitants, il n'est pas là pour les embêter". L'objectif de l'ensemble du projet en cas de crue centennale, réduire les hauteurs d'eau de 50 cm à Lunéville, de 30 cm à Nancy. 600 mille habitants au total vivent dans le périmètre de ce programme de prévention.

Un programme de prévention des inondations qui sera déposé dans les semaines qui viennent pour validation par l'Etat avant les enquêtes publiques. Les travaux eux ne débuteront pas avant 2018 et s'échelonneront sur 12 ans. Coût global : 110 millions d'euros.

Les 4 autres projets de digues en terre : à Etival dans les Vosges sur la Meurthe, à Croismare-chanteheux sur la Vezouze en Meurthe-et-Moselle, à Saint Gorgon dans les Vosges sur la Mortagne et à Maroncourt dans les Vosges sur le Madon

Partager sur :