Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Meurthe-et-Moselle : des triplés cherchent une nounou

jeudi 24 août 2017 à 17:28 Par Manon Klein, France Bleu Sud Lorraine

Pas facile de faire garder ses enfants quand on est maman de triplés. C'est le cas de Sandrine Tegni, qui élève seule ses quatre fils (un garçon de sept ans et les triplés) à Chaligny, en Meurthe-et-Moselle. Elle n'arrive pas à trouver de nounou pour septembre.

Emmanuel, Raphaël et Clément ont 7 mois.
Emmanuel, Raphaël et Clément ont 7 mois. - DR

Nancy, France

Sandrine Tegny cherche désespérément une nounou pour garder ses triplés à partir de septembre. Cette maman de Chaligny, en Meurthe-et-Moselle, doit reprendre son travail d'aide-soignante au CHU de Brabois dans quelques semaines, mais elle ne parvient pas à trouver une solution de garde pour ses trois fils de sept mois.

Sandrine espérait pouvoir faire venir sa maman, qui habite au Cameroun, pour venir l'épauler. Mais malgré l'aide du maire de Chaligny, qui l'a accompagnée dans ses démarches, la demande visa a été refusée. Restent les crèches, mais les horaires de travail à l'hôpital compliquent la tâche de Sandrine. Seule la crèche de Brabois, à Vandoeuvre-lès-Nancy, pourrait convenir. La maman a fait une demande, qui doit être examinée, mais les places ne seront pas disponibles avant le mois de Janvier.

Pas assez de place chez les nounous

Seule solution possible : les nounous. Mais là encore c'est compliqué. Les nounous qui sont agrées n'ont souvent pas assez de place pour accueillir trois enfants. Et si Sandrine décide de faire appel à une nounou qui n'est pas agréée, elle percevra moins d'aide de la part de la Caf. Pour une nounou non-agrée, seul un enfant est pris en charge, au lieu des trois. Pour Sandrine, cela représente presque 1 100 euros à payer de sa poche.

Reste la possibilité pour Sandrine de faire garder ses enfants séparément, mais elle n'envisage cette solution qu'en dernier recours, car elle aimerait que ses fils puissent rester ensemble. La maman est toujours à la recherche d'une solution pour la rentrée.