Société

Meurtre de Chloé à Calais : la maire Natacha Bouchart dénonce des dysfonctionnements

Par Marie Mutricy, France Bleu Nord vendredi 17 avril 2015 à 9:00

Natacha Bouchart, maire de Calais
Natacha Bouchart, maire de Calais © Jean Pierre Brunet - MaxPPP

Environ 5.000 personnes ont défilé jeudi soir à Calais, en mémoire de Chloé, 9 ans, enlevée, violée et tuée mercredi. La maire de la ville dénonce des dysfonctionnements. Le meurtrier présumé avait déjà été condamné à deux reprises en France.

Environ 5.000 personnes ont défilé jeudi soir à Calais, en mémoire de Chloé, 9 ans, enlevée, violée et tuée mercredi. La maire de la ville Natacha Bouchart dénonce des dysfonctionnements. Le meurtrier présumé avait déjà été condamné à deux reprises en France.

Calais fait bloc

« L'émotion est encore très forte. Les Calaisiens ont voulu faire bloc. Un bloc de protection pour l'ensemble de la famille »,  a expliqué émue la maire de Calais vendredi sur France Bleu nord . « C'est incompréhensible et très dur à vivre » .

Doutes et interrogations

La maire de Calais Natacha Bouchart est aussi en colère car le meurtrier présumé a déjà été condamné deux fois pour des agressions violentes, commises dans sa ville. « On est en droit de se demander, à partir du moment où il y a agression violente, ce qu'on peut faire, car on sait que cette violence va aller en s'accroissant » .

A LIRE AUSSI :

Meutre de Chloé à Calais : Manuel Valls veut toute la vérité sur l'itinéraire du suspect Meurtre de Chloé à Calais : le suspect reconnait avoir violé et tué la petite fille Une petite fille de 9 ans retrouvée morte près de Calais

La maire de Calais Natacha Bouchart interviewée par Antoine Sabbagh