Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La magistrate Michèle Bernard-Requin livre son dernier écrit depuis l'hôpital

-
Par , France Bleu

Grande figure du monde judiciaire, Michèle Bernard-Requin publie son dernier texte dans Le Point, depuis sa chambre de soins palliatifs de l'hôpital Sainte-Perrine à Paris. Un hymne poignant aux soignants et à l'amour de l'autre.

Michèle Benard-Requin hospitalisée à l'hôpital Sainte-Perrine à Paris
Michèle Benard-Requin hospitalisée à l'hôpital Sainte-Perrine à Paris - Capture écran Twitter

Paris, France

Vous l'avez souvent vue, entendue sur les plateaux de télévision ou à la radio. Michèle Bernard-Requin offre son dernier écrit sur le site de nos confrères du Point, où elle noircissait les colonnes depuis près de deux ans. Comme le rappelle Le Point, elle fut d'abord avocate puis procureure à Rouen, Nanterre, Paris, elle est nommée en 1999 vice-présidente du tribunal de grande instance de Paris. Elle présidera aussi la 10ème chambre correctionnelle de Paris puis la Cour d'assises et fut enfin avocate gnérale à Fort-de-France jusqu'en 2009, où elle prend alors sa retraite.

"Voilà, je touche, en effet, aujourd'hui aux rivages, voilà le sable, voilà la mer."

Dans ces lignes, la magistrate livre son dernier message, témoignage de la vie dans les services de plus en plus exsangues, faute de financement : "Donc, foin des économies, il faut impérativement maintenir ce qui reste de notre système de santé qui est exceptionnel et qui s'enlise dramatiquement." 

J'ai oublié l'essentiel, c'est l'amour, l'amour des proches, l'amour des autres, l'amour de ceux que l'on croyait beaucoup plus loin de vous, l'amour des soignants, l'amour des visiteurs et des sourires.    
Faites que cette humanité persiste ! C'est notre humanité, la plus précieuse. Absolument.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu