Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Etoile Magik, migrant installé au Pays Basque, invente le zouglou afro-basque

Avec la fermeture des ports italiens, le Pays basque est devenu un point de passage majeur pour les migrants. Plusieurs choisissent de s'installer au Pays basque, dans la communauté autonome, plutôt que de risquer l'expulsion en France. L'un d'eux a même composé des chansons en basque.

Etoile Magik, un chanteur de zouglou originaire d'Abidjan chante en basque
Etoile Magik, un chanteur de zouglou originaire d'Abidjan chante en basque

Pays Basque, France

Ce mardi 7 septembre, le premier ministre Edouard Philippe a posé sur la table la possibilité de limiter les demandes d'asile ou d'instaurer des quotas, à l'ouverture du débat parlementaire sur l'immigration. Ici, le Pays basque est devenu un point de passage majeur, quand l'Italie a fermé ses ports aux migrants. Des milliers d'entre eux sont passés par le centre Pausa de Bayonne, la quasi totalité pour continuer leur voyage vers Paris, mais certains se sont fait refouler vers l'Espagne.

La communauté de migrants d'Afrique de l'Ouest en Pays basque, quasi inexistante il y a quelques années, est devenue importante. Elle compte en son sein Etoile Magik, un chanteur de zouglou originaire d'Abidjan qui a "fait la traversée", celle de la Méditerranée pour venir en Europe. Il avait déjà enregistré des titres avant de partir, et puis il a échoué dans les rues de Bilbao, à dormir dans la rue. Il a rencontré des artistes basques à l'occasion d'une lutte pour la création d'un camp d'accueil de migrants. "Etoile Magik" a commencé à reprendre des chansons basques, avant de créer une chanson en basque (et un peu en français) qui raconte le parcours des migrants.

"Dis à ma mère que je ne me suis pas noyé, et que je l'aime" disent les paroles. Aujourd'hui, avec d'autres migrants et des associations humanitaires, il a obtenu la création d'un camp d'accueil pour les migrants. "Le Pays basque m'a accueilli à bras ouverts et j'ai décidé de rester", dit aujourd'hui l'artiste ivoirien qui a renoncé au rêve français.

Etoile Magik: "Oui, bien sûr j'ai été migrant, j'ai fait la traversée"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu