Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Migrants au gymnase de l’Arsenal à Metz : "Nous avons commencé à examiner les demandes d’asile"

mercredi 3 octobre 2018 à 21:17 Par François Pelleray, France Bleu Lorraine Nord et France Bleu Sud Lorraine

Le préfet de Moselle assure avoir entamé l'examen des dossiers des migrants qui ont investi depuis samedi le gymnase de l'Arsenal à Metz. Mercredi soir, ils étaient 134. Le maire de Metz, lui, réclame à l’Etat un second guichet d’entrée en Lorraine pour les demandeurs d'asile.

Vezel, un père albanais, dort dans le gymnase avec sa femme enceinte de 8 mois et son enfant de près de 2 ans, après avoir dormi dans la rue une dizaine de jours.
Vezel, un père albanais, dort dans le gymnase avec sa femme enceinte de 8 mois et son enfant de près de 2 ans, après avoir dormi dans la rue une dizaine de jours. © Radio France - François Pelleray

Metz, France

Depuis samedi dernier, le gymnase de l’Arsenal à Metz est occupé par des demandeurs d’asile de multiples nationalités (une majorité d’Albanais et de personnes originaires des Balkans, mais aussi des Algériens, Somaliens, Marocains, Guinéens, Arméniens…). Mercredi soir, ils étaient 134, dont deux femmes enceintes de huit mois, et un bébé âgé de deux 2 mois.

Le préfet Didier Martin invité de France Bleu Lorraine ce jeudi à 7h45

Ce mercredi, le maire de Metz et le préfet de Moselle ont dit ensemble qu'ils agissaient, comme ils le font au quotidien, mais impossible d’avancer une date de retour à la normale dans ce gymnase de l’Arsenal. Les examens des demandes d’asile ont débuté, une solution d’hébergement doit être trouvée pour les personnes qui font leur première demande ici à Metz. Sachant que la préfecture traite en parallèle les centaines de demandes arrivées cette semaine, "nous privilégions la filière légale" souligne le préfet Didier Martin qui est attendu en direct sur France Bleu Lorraine ce jeudi à 7h45.

L'Alsace dispose de deux guichets pour les demandeurs d'asile, contre un seul en Lorraine

De son côté le maire de Metz, Dominique Gros, réclame à l'Etat l'ouverture d'un second guichet pour les migrants en Lorraine, sachant qu'en Alsace il y en a à Strasbourg et à Colmar. "Pourquoi ne pas en ouvrir un à Nancy, une ville comparable à Metz. Et ainsi, il y aura une meilleure répartition en Lorraine des demandeurs d’asile".

Les migrants dorment sur des matelas de gym. - Radio France
Les migrants dorment sur des matelas de gym. © Radio France - François Pelleray

Rencontre avec une famille arménienne qui a atterri dans ce gymnase pour échapper à la rue.

En chiffres :

Il y a eu 3.600 demandes d'asile depuis le début de l'année à Metz dont 600 rien qu'en septembre, une statistique en baisse de 10% par rapport à la même période en 2017.

Le délai d'instruction des demandes d'asile à Metz est tombé à 2 ou 3 mois pour une première demande et cela repousse à 6 ou 7 mois avec la procédure d’appel.

Depuis le début de l'année, 3.300 demandeurs d'asile passés par le guichet de Metz ont été hébergés par l'Etat, pas qu’en Moselle, en Lorraine également, mais aussi partout en France.

Comment s'organise la vie dans ce gymnase ?