Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Société

Migrants en Méditerranée : l’appel de la ligue des droits de l’homme Corse

mercredi 2 janvier 2019 à 7:02 Par Patrick Rossi et Patrick Vinciguerra, France Bleu RCFM

La ligue des droits de l’homme Corsica lance un appel aux autorités et demande à ce que la Corse puisse accueillir le Sea Watch 3, navire qui compte à son bord une trentaine de migrants.

Le Sea Watch avait fait escale à Bonifacio en novembre 2018
Le Sea Watch avait fait escale à Bonifacio en novembre 2018 © Radio France - José Tafani

Corse, France

33 migrants dont 6 enfants secourus en Méditerranée par le navire Sea Watch 3. La ligue des droits de l'homme demande à ce que le navire puisse accoster en Corse.
Un accostage déjà refusé par Malte et l'Italie.

La Méditerranée ne doit plus être un cimetière

Selon la ligue, le navire n'est pas fait pour errer en mer aussi longtemps. Une demande a donc été faite à la préfète de Corse le jour de Noël.
Elsa Renaud, membre de la ligue des droits de l'homme pour la Corse. « Il faut agir d’urgence pour que la Méditerranée ne soit plus un cimetière. Il faut arrêter de jouer sur les peurs, arrêter de jouer sur un fantasme d’invasion. Je ne pense pas que la personne qui fuit son pays au risque de sa vie vienne pour envahir. Elle vient pour survivre»

Elsa Renaud : "la Méditerranée ne doit plus être un cimetière"