Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Migrants à Langueux : "on sera mieux ici que dans la jungle de Calais"!

vendredi 13 novembre 2015 à 0:53 Par Johan Moison, France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel et France Bleu

Le désengorgement de la jungle se poursuit : 26 migrants en provenance de Calais sont arrivés en Bretagne ce jeudi soir. Le bus a d’abord déposé 9 d'entre eux à Sarzeau dans le Morbihan puis 17 à Langueux où ils sont arrivés à 21h45.

"Hello, bienvenue à Langueux!" Ce sont les premiers mots adressés par Thérèse Jousseaume, la maire de la commune, aux 17 migrants à leur descente du bus devant le centre Afpa. 

Radio France
© Radio France - Johan Moison

L'arrivée des migrants à Langueux

Nous sommes accueillis avec respect ici

Parmi eux, il y a Saddam, 20 ans. Parti d’Afghanistan il y a neuf mois, il vient de passer un mois à Calais. Il a les traits tirés. Le son de sa voix trahit sa fatigue. "Nous étions dans la jungle", raconte t-il. "La vie est difficile là-bas vous savez. On nous a donné le choix de partir dans un endroit où on se sentirait mieux avec des écoles, des maisons. Je suis très content ici. Nous sommes accueillis avec respect par plein de gens. Certains m’ont expliqué qu’ils nous donneraient des choses, des chaussures, qu’on allait voir un docteur, alors je suis content". 

Radio France
© Radio France - Johan Moison

Thérèse Jousseaume maire de Langueux

Un centre à deux pas de la mer

Le centre AFPA de Langueux n’est qu’une solution transitoire pour Saddam et les autres migrants, un lieu d’accueil pour l’hiver. Aujourd'hui, un policier municipal va venir leur expliquer leurs droits et leurs devoirs. En sortant, ils apercevront le fond de la baie de Saint-Brieuc avec la mer, celle qu’ils rêvaient de traverser à Calais…

Radio France
© Radio France - Johan Moison