Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Migrants,"le square Daviais, c'est la honte de Nantes" selon Laurence Garnier, élue Les Républicains

vendredi 7 septembre 2018 à 10:37 Par Bertrand Pidance, France Bleu Loire Océan

Laurence Garnier, chef de file de l'opposition, estime que le campement de migrants, square Daviais, est "la honte de Nantes".

Laurence Garnier, chef de file de l'opposition à Nantes
Laurence Garnier, chef de file de l'opposition à Nantes © Maxppp - Frédéric GIROU

Nantes, France

Invitée de France Bleu Loire Océan, l'élue Les Républicains, chef de file de l'opposition de la droite et du centre, vice présidente de la région des Pays de la Loire, a estimé que ce square était devenu "la honte de Nantes". Pour Laurence Garnier, les conditions dans les quelles sont accueillis ces centaines de migrants sont "déplorables".

Oui il faut demander l'évacuation du square Daviais

Pour l'élue Les Républicains, "il faut demander l'évacuation du square Daviais", par contre Laurence Garnier est "beaucoup plus partagée sur l'évacuation du Lycée Leloup-Bouhier, qu'a demandé le maire de Nantes, au début du mois d’août". Laurence Garnier, estime qu'il faut rassembler, autour de la table, l'ensemble des acteurs et regarder quels sont les locaux disponibles, "On voit qu'il y en a et le Lycée Leloup-Bouhier en est un". La vice présidente de la région de Pays de la Loire pense qu il serait "opportun de faire jouer ce que la présidente de la métropole de Nantes appelle l'alliance des territoires, notamment avec Rennes et Saint-Nazaire pour tenter de résoudre ensemble cette crise migratoire".