Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Migrants : SOS Méditerranée et Médecins sans frontières renoncent à affréter l'Aquarius

vendredi 7 décembre 2018 à 8:53 Par Géraldine Houdayer, France Bleu

Les ONG SOS Méditerranée et Médecins sans frontières ont annoncé, jeudi soir, qu'elles mettaient un terme aux activités de l'Aquarius, ce navire avec lequel elles secouraient les migrants en mer.

L'Aquarius était bloqué à Marseille depuis fin septembre.
L'Aquarius était bloqué à Marseille depuis fin septembre. © AFP - Matthew Mirabelli

Les ONG SOS Méditerranée et Médecins sans frontières ont annoncé, jeudi soir, devoir "mettre un terme" aux opérations de sauvetage de l'Aquarius, ce bateau avec lequel elles portaient secours aux migrants qui tentent la traversée vers l'Europe. Le navire était devenu le symbole de la crise politique autour de l'accueil des migrants et privé de pavillon depuis deux mois.

SOS Méditerranée cherche un nouveau navire 

"Renoncer à l'Aquarius a été une décision extrêmement difficile à prendre", a déclaré dans un communiqué Frédéric Penard, le directeur des opérations de SOS Méditerranée, en déplorant "les attaques incessantes dont le navire et ses équipes ont fait l'objet". Mais l'ONG basée à Marseille "explore déjà activement les options pour un nouveau navire et un nouveau pavillon", et "étudie sérieusement toutes les propositions d'armateurs qui lui permettraient de poursuivre sa mission de sauvetage". "Nous refusons de rester les bras croisés sur le rivage alors que des gens continuent de mourir en mer", a assuré M. Penard.

Le navire bloqué à Marseille depuis la perte de son pavillon panaméen 

L'Aquarius, qui était le dernier navire humanitaire actif en Méditerranée, est bloqué à Marseille depuis la perte de son pavillon panaméen, le 23 septembre, pour non-respect des "procédures juridiques internationales en matière de secours". Il a plus récemment été mis sous séquestre à la demande de la justice italienne qui accuse l'équipage de tri non conforme des déchets du navire. SOS Méditerranée y voit une nouvelle "attaque politique" destinée à éviter la reprise de ses sauvetages.

"Des risques croissants pour les personnes en détresse en mer" - La directrice de SOS Méditerranée

"Les attaques répétées et ciblées contre les organisations humanitaires, qui viennent s'ajouter à la négligence criminelle des Etats membres de l'UE qui ne respectent en aucun cas leurs   obligations maritimes et internationales, entraînent des risques croissants pour les personnes en détresse en mer", s'indigne Sophie Beau, directrice de SOS Méditerranée France, dans le communiqué de l'organisation. "Aujourd'hui, quasiment aucune opération de recherche et de sauvetage ne subsiste en mer et ce vide est pour nous le plus mortifère des échecs de l'Europe", ajoute-t-elle.