Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Militaires morts au Mali : des hommages à Charleville-Mézières et Mourmelon

-
Par , , France Bleu Champagne-Ardenne

Un hommage militaire a été rendu ce lundi 2 décembre sur le camp de Mourmelon dans la Marne. Recueillement également à Charleville-Mézières, d'où est originaire Alexandre Protin l'un des 13 militaires morts au Mali le 25 novembre.

Recueillement ce lundi sur le camp militaire de Mourmelon-le-Grand
Recueillement ce lundi sur le camp militaire de Mourmelon-le-Grand © Radio France - Sophie Constanzer

Mourmelon-le-Grand, France

Alors que le président de la République préside ce lundi 2 décembre une cérémonie aux Invalides en mémoire des 13 soldats français tués au Mali, en présence des familles et de centaines de militaires, des hommages ont également été rendus dans la région. A Charleville-Mézières, d'où est originaire le maréchal des logis Alexandre Protin, l'un des treize militaires morts le 25 novembre dans une collision entre deux hélicoptères lors d'une opération de combat. 

Des membres de la famille d'Alexandre Protin étaient présents ce lundi à Charleville.  - Radio France
Des membres de la famille d'Alexandre Protin étaient présents ce lundi à Charleville. © Radio France - Sophie Constanzer

Emotion à Charleville-Mézières

Alexandre Protin, 33 ans, appartenait au 4e Régiment de chasseurs de Gap. Il a été "envoyé plusieurs fois au Mali, et avait 10 ans d'engagement militaire derrière lui" selon les mots d'Emmanuel Macron. Des membres de sa famille étaient présents ce lundi devant l'hôtel de ville de Charleville-Mézières pour saluer sa mémoire. 

90 militaires du 3ème Régiment du Génie de Charleville-Mézières, qui participent régulièrement à l'opération Barkhane, se sont également associés à cet hommage. 

Recueillement à Mourmelon 

Dans la Marne, un hommage a également été rendu hier au camp militaire de Mourmelon-le-Grand. Dans la cour, près de 500 personnes du 501ème régiment de chars de combat de Mourmelon et du groupement de soutien de la base de défense (GSBdD) de Mourmelon Mailly, ainsi que des personnels civils du camp, étaient réunis. Grégory Colombani, chef de corps du 501ème régiment de chars de combat, a rendu hommage à l'"engagement ultime" des 13 soldats. "Nous acceptons sans conditions le risque physique... nous pensons à leurs familles...", a déclaré Grégory Colombani. 

"Nous savons ce que c'est la perte, avec la perte du brigadier Pottier le 21 mai dernier au Liban", a souligné le chef de corps. Grégory Colombani a également eu une pensée pour le 4ème escadron. Une centaine d'hommes du 501e sont en effet actuellement au Mali dans le cadre de l'opération Barkhane. 

Les drapeaux ont été mis en berne en présence des militaires, dans la cour d'honneur.  - Radio France
Les drapeaux ont été mis en berne en présence des militaires, dans la cour d'honneur. © Radio France - Sophie Constanzer
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu