Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Le premier "radar tourelle" des Landes installé à Mimizan

mardi 10 avril 2018 à 21:39 Par Maëlle Robert, France Bleu Gascogne

Au premier semestre 2018, 20 radars "tourelle", nouvelle génération, doivent être implantés en France, dont un dans les Landes : il a été installé à Mimizan, et il est capable de détecter des excès de vitesse dans les deux sens.

Le radar ne verbalisera pas les automobilistes pendant sa phase de test, jusqu'en septembre.
Le radar ne verbalisera pas les automobilistes pendant sa phase de test, jusqu'en septembre. © Radio France - Maëlle Robert

Mimizan, France

"C'est le sujet dont tous les Mimizanais parlent en ce moment !', lance un ouvrier au travail sur un petit chantier à Mimizan : le "radar tourelle" qui a été installé lundi, avenue de la plage à Mimizan, sur la D626, juste avant la sortie de la ville, en direction de l'océan. Il fait partie des 20 radars "nouvelle génération" qui sont en train d'être implantés en France. Il est pour l'instant le seul de ce type dans les Landes.

Nouvelle génération ? Cela veut dire que ce nouveau type de radar automatique est capable, en plus de détecter les excès de vitesse dans les deux sens, de contrôler aussi le franchissement d'un feu rouge : il est multifonction.

Selon la préfecture, il ne détecte pas d'autres types d'infractions telles que l'utilisation du portable au volant, l'absence de ceinture ou encore le non respect des distances de sécurité, comme le laissent entendre certaines rumeurs qui circulent en ce moment dans les Landes.

En test jusqu'à septembre

Ce qui est sûr néanmoins, c'est que comme d'autres radars modernes, il sait différencier une voiture d'un poids lourd, deux types de véhicules qui peuvent être soumis à des limitations de vitesse différentes.

Mais les automobilistes ne vont pas être verbalisés tout de suite  : le radar sera mis en service d'ici un mois et il y aura d'abord une phase de test. Les contraventions ne vont donc pas pleuvoir avant début septembre, avant la fin de cette phase d'expérimentation.

Mais déjà il fait réagir sur les réseaux sociaux et dans le bourg de Mimizan : "si au moins il avait été installé à un endroit dangereux, comme avant le virage qui se situe à 500 mètres de là, il aurait pu être utile. Là, il ne sert à rien à part remplir les caisses", pointe ainsi une riveraine.