Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Minimum vieillesse, chèque énergie, carnet de santé, bouton d'urgence dans les voitures : ce qui change au 1er avril

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Allocations familiales et minimum vieillesse revalorisés, baisse du prix du gaz, mais aussi arrivée d'un nouveau carnet de santé ou d'un bouton d'urgence obligatoire dans les voitures... Voici tout ce qui change au 1er avril 2018, dimanche.

"eCall", un bouton d'urgence qui devient obligatoire dans les voitures neuves à partir du 1er avril 2018.
"eCall", un bouton d'urgence qui devient obligatoire dans les voitures neuves à partir du 1er avril 2018. © Maxppp -

Ceci n'est pas un poisson d'avril : ce dimanche, beaucoup de nouvelles lois, réglementation ou autres changements entreront en vigueur. Si certains sont des classiques comme l'évolution du prix du gaz, il y aura en ce 1er avril de réelles nouveautés. 

Les prestations sociales qui augmentent

Certains sont revalorisées de 1% comme les allocations familiales, la prestation d’accueil du jeune enfant (PAJE), l'allocation de rentrée scolaire, l'allocation d’éducation de l’enfant handicapé, la prime de déménagement. En hausse également : -l'allocation adulte handicapée (AAH), le revenu de solidarité active (RSA) et la prime d’activité. 

Le minimum vieillesse également

Il augmente de 30 euros et passe à 833 euros mensuels. Il s'agit de la première des trois hausses qui permettront à Emmanuel Macron d'honorer sa promesse de campagne d'augmenter le minimum vieillesse de 100 euros. 

Le chèque énergie envoyé à la majorité des bénéficiaires

Depuis le 1er janvier 2018, le chèque énergie remplace les tarifs sociaux de gaz et d’électricité. Mais la très grande majorité des 4 millions de bénéficiaires vont le recevoir en avril. Son montant moyen s'élève à 150 euros. 

Meilleure prime pour le changement des chaudières au fioul 

Les ménages en précarité énergétique qui changent leur chaudière au fioul, pour un modèle utilisant des énergies renouvelables, pourront (sous conditions de ressources) bénéficier d'une prime revalorisée. Elle sera désormais comprise entre 2.000 et 3.000 euros contre 800 à 1.300 euros auparavant.

Baisse des tarifs réglementés du gaz

Les tarifs réglementés du gaz distribué par Engie baissent en moyenne de 1,1% (gaz pour la cuisson : -0,4 %, double usage cuisson et eau chaude : -0,7 %, chauffage au gaz : -1,2 %). 

La TICPE étendue aux GPL combustibles 

La Taxe Intérieure sur la Consommation de Produits Énergétiques (TICPE), jusqu’ici applicable au fioul et au gaz naturel, est étendue au butane et au propane (bouteilles de gaz et gaz livré en citerne). Montant de la taxe: 79,56 euros TTC la tonne. 

Nouveau carnet de santé 

Un nouveau carnet de santé sera donné aux parents. Il comporte notamment les désormais onze vaccins obligatoires.

Voitures neuves : "eCall" obligatoire 

Le système d’appel d’urgence et de géolocalisation baptisé "eCall" devient obligatoire dans les véhicules légers mis en circulation en Europe. En cas de choc brutal, il alerte automatiquement le 112, le numéro d’urgence européen, et transmet via Galileo, le système de géolocalisation par satellites européen, le type et la localisation du véhicule. Il peut aussi être activé manuellement, par exemple, par une personne témoin d'un accident. 

Fin de la trêve hivernale 

Le 31 mars 2018, comme chaque année, marque la fin de la trêve hivernale : les expulsions de locataires en situation d'impayés sont de nouveau autorisées dès ce mois d'avril. 

La caution « Visale » pour tous les étudiants 

C'est un service gratuit de cautionnement qui garantit aux bailleurs le paiement des loyers impayés pendant la durée du bail (et même au-delà s'il est prolongé). Les bénéficiaires de la caution « Visale » sont : les étudiants de 30 ans ou moins (sans conditions de ressources), les autres locataires de moins de 30 ans (salariés, fonctionnaires, chômeurs), les salariés du secteur privé de plus de 30 ans (et qui ont été embauchés depuis moins de 6 mois). Attention, le montant du loyer charges comprises ne doit pas dépasser 1.300 euros par mois (1.500 euros par mois à Paris.)

© Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess