Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Miro le chien d'accompagnement social devenu indispensable au foyer mutualiste de Châtillon-sur-Seine

-
Par , France Bleu Bourgogne

Miro est un chien d'accompagnement social, qui intervient au foyer mutualiste Henri-Baillot à Châtillon-sur-Seine. Il a été formé par l'association Handi'Chiens et pour les résidents en situation de handicap, sa compagnie est devenue indispensable depuis son arrivée

 Le chien Miro entouré des deux éducatrices du foyer Henri Baillot à Châtillon-sur-Seine, de gauche à droite, Sophie Gerriet et Céline Gasser.
Le chien Miro entouré des deux éducatrices du foyer Henri Baillot à Châtillon-sur-Seine, de gauche à droite, Sophie Gerriet et Céline Gasser. © Radio France - Stéphanie Perenon

Châtillon-sur-Seine, France

Miro est un labrador de trois ans, une grosse boule de poils, qui est devenu quasiment indispensable dans la vie des résidents du foyer mutualiste Henri-Baillot à Châtillon-sur-Seine. Miro n'est pas un chien comme les autres, c'est un chien d'accompagnement social. Il est arrivé ici en novembre dernier et intervient une trentaine d'heures par semaine. "Sa présence apporte une autre dynamique et notamment pour les levers des résidents. Quand Miro vient les réveiller dans leurs chambres, ils partent de bon pied pour la journée" explique Sophie Gerriet, éducatrice spécialisée au foyer mutualiste.

Pour Céline Gasser est assistante éducatrice et sociale au foyer, la présence de Miro a apporté beaucoup aux résidents.

Un chien formé à la médiation sociale

Miro a été formé depuis son plus jeune âge, par l'association Handi'Chiens, et il est arrivé en novembre 2018 dans le foyer. Mais les bénéfices ont été immédiats pour les résidents, souligne Agnès Cortot, la directrice de l'établissement "c'est un mieux être, de la sérénité pour eux et puis on réussit grâce à lui à désamorcer un clash du quotidien sans les paroles mais juste par sa présence."

La compagnie de Miro est très appréciée des résidents du foyer mutualiste Henri-Baillot à Châtillon-sur-Seine. - Radio France
La compagnie de Miro est très appréciée des résidents du foyer mutualiste Henri-Baillot à Châtillon-sur-Seine. © Radio France - Stéphanie Perenon

Son rôle, être de bonne compagnie

Sa mission première c'est d'offrir une compagnie aux résidents. Sans contrainte ni obligations de faire quelque chose de particulier. Les uns comme les autres, sont libres de se rencontrer ou pas. Mais Miro ne laisse personne indifférent au foyer et depuis son arrivée "il apporte beaucoup de joie aux résidents mais aussi à l'équipe d'éducateurs", poursuit la directrice.

Miro a été formé pour faire de l'accompagnement social mais pas dans n'importe quelles conditions rappelle Agnès Cortot, la directrice du foyer mutualiste

"Miro c'est mon collègue, mon binôme au travail" - Céline Gasser, assistante éducatrice et sociale au foyer

Car c'est bien un travail qu'exerce Miro au foyer Henri-Baillot, "il a droit à des congés payés, c'est mon binôme, mon collègue", sourit Céline Gasser. L'assistante éducatrice et sociale au foyer, est responsable de l'animal, qui dort chez elle tous les soirs, même s'il reste la propriété d'Handi'Chiens. "Une fois qu'il a enlevé sa cape, il redevient un chien comme les autres, on fait des câlins mais tout en gardant sa sensibilité d'Handi-Chiens, donc ce n'est que du bonheur à la maison aussi."

Le foyer mutualiste Henri-Baillot à Châtillon-sur-Seine est le seul en Bourgogne à faire intervenir un chien accompagnement social. - Radio France
Le foyer mutualiste Henri-Baillot à Châtillon-sur-Seine est le seul en Bourgogne à faire intervenir un chien accompagnement social. © Radio France - Stéphanie Perenon

Un dossier pour un deuxième chien a été déposé 

Le coût d'un chien comme Miro c'est environ 3000 euros par an, pour l'entretien, le vétérinaire et les stages auprès d'Handi'chiens, du coup pour financer ce projet de deuxième chien d'accompagnement social,  réclamé par les résidents mais aussi leurs familles, le foyer organise de nombreuses actions pour financer l'arrivée de ce deuxième chien. Il y a eu un loto en avril dernier et l'établissement souhaite vendre des décorations fabriquées par les résidents sur le marché de Noël de Chatillon-sur-Seine. Les bénéfices de la vente seront tous reversés aux projets Handi'Chiens du foyer.

Reportage auprès des résidents du foyer mutualiste Henri-Baillot à Châtillon-sur-Seine

Choix de la station

France Bleu