Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les dernières confidences de l'Auvergnate Géromine Prique avant l'élection de Miss France

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

L'étudiante en droit à Clermont-Ferrand était en plein bouclage de valises lorsqu'elle a accordé un peu de son temps précieux pour livrer ses dernières impressions et ses espoirs avant de monter à Paris pour préparer l'élection de Miss France 2021.

Géromine Prique élue Miss Auvergne 2020
Géromine Prique élue Miss Auvergne 2020 - © Comité Miss Auvergne

Géromine Prique, 21 ans, a été élue Miss Auvergne le 18 octobre dernier au Puy-en-Velay en Haute-Loire. Originaire est âgée de la région parisienne, elle vit depuis plus de cinq ans à Clermont-Ferrand, où elle étudie le droit. Souriante mais déterminée, c'était la troisième fois qu'elle tentait de décrocher la couronne auvergnate. Sa persévérance a fini par payer. 

Géromine Prique aura donc l'honneur et le privilège de représenter l'Auvergne lors de l'élection de Miss France 2021 qui aura lieu le 19 décembre prochain au Puy du Fou en Vendée. La grande soirée du concours de beauté le plus populaire de France a été décalée d'une semaine en raison des contraintes sanitaires. 

Les 29 miss régionales ne partent pas sous les tropiques cette année pour préparer le concours. Pas d'eau turquoise et de cocotiers, mais un écrin luxueux quand même pour les reines de beauté. Il faudra "se contenter" du Trianon Palace à Versailles, comme camp d'entraînement et de cohésion avant l'élection. Répétitions, défilés, shootings photos, tests de culture générale et évaluation de comportement. Bref, le programme est copieux. Entretien avec notre miss Auvergne 2020, juste avant de boucler ses valises en direction de la capitale.

Pas de voyage dans les îles mais un palace à Versailles pour les Miss

France Bleu Pays d'Auvergne : vous êtes étudiante, désormais miss. Est-ce que votre vie a changé depuis l'élection au Puy-en-Velay ? 

Géromine Prique : pas vraiment. Ce qui a vraiment changé, c'est la difficulté de concilier les cours avec les obligations de miss. C'est intense. Il y a beaucoup de sollicitations, de personnes, de boutiques. Il faut être très organisée dans cette nouvelle vie. 

La situation sanitaire a contraint le comité Miss France à vous rassembler dans un palace à Versailles et pas dans les îles cette année, vous partez aujourd'hui (vendredi) à Paris rejoindre les autres candidates. Quel va être le programme ?

Je prépare mes valises, je reçois tous les colis. J'espère ne rien oublier. Je m'apprête à rejoindre le Trianon Palace à Versailles. C'est peut-être moins paradisiaque que les tropiques, mais c'est vraiment une belle expérience. Tout le monde n'a pas la chance d'aller dans un palace. Je suis hyper contente. J'ai vraiment hâte de faire connaissance avec les autres candidates et de découvrir tout ce qui nous attend.  

La 3eme tentative aura été la bonne

A quoi vous attendez-vous pendant ce séjour à Versailles ?

Je sais que pendant cette période, on va être jugé sur notre comportement. sur notre personnalité. Pour l'instant, je n'ai pas vraiment d'appréhension, alors que je suis quelqu'un d'assez stressé. Je suis dans l'excitation pour le moment. Je ne garantis pas que je vais garder ce calme pendant toute l'aventure. Le test de culture générale ça fait un peu stresser. On a envie d'être bien classé. Il y aura de l'appréhension le jour, mais j'ai hâte d'y être.

Sans vous mettre la pression, vous savez qu'on attend toujours qu'une Auvergnate devienne Miss France ?

Oui c'est sûr, ce titre, beaucoup de personnes m'en parlent, me disent de ramener cette couronne en Auvergne. Mais bon, j'y vais pas à pas. Je commence cette aventure, je vais tout donner. Je suis quelqu'un d'assez déterminé, c'est bien pour cela que j'ai fait le concours de Miss Auvergne trois fois et que je l'ai enfin remporté. La première année, je n'ai pas été classée. La deuxième, j'ai fini deuxième dauphine et cette année c'était la bonne... C'est un rêve de petite fille. Je suis très heureuse. 

Avocate dans le droit des affaires

Vous vous êtes fixée une ambition pour cette élection de Miss France ?

Je ne suis pas toute seule dans cette aventure. Elle se fait à plusieurs. Moi, je dois d'abord tout donner pour être dans le Top 15. Ensuite, ce sera aux Auvergnats et au public de voter pour aller le plus loin possible dans ce concours Miss France. 

Il y a cette parenthèse enchantée avec ces élections de miss, mais savez vous ce que sera votre vie professionnelle après vos études ?

Oui, je suis en Master 1 en droit des affaires et je souhaite passer le concours du barreau pour pouvoir devenir avocate dans le droit des affaires. 

Quels vos centres d'intérêts, vos passions ?

J'aime la musique, j'ai fait de la guitare pendant quatre ans. Je suis très éclectique. Je peux écouter de la variété française comme de la pop urbaine. J'adore la cuisine, surtout le salé. Et j'adore les animaux. Je suis bénévole à la SPA de Brugheas dans l’Allier depuis plus de trois ans. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess