Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Mobilisation à Avignon pour la journée contre l'homophobie et la transphobie

mardi 17 mai 2016 à 7:42 Par Aurélie Lagain et Daniel Morin, France Bleu Vaucluse

Journée internationale de lutte contre l'homophobie et la transphobie ce 17 mai : l'association SOS homophobie se mobilise toute la semaine

Couple homosexuel (illustration)
Couple homosexuel (illustration) © Maxppp -

Avignon, France

Ce 17 mai est la journée internationale de lutte contre l'homophobie et la transphobie.

L'association SOS homophobie organise plusieurs événements pour sensibiliser et pour faciliter le dialogue autour de ces questions :

  • une pièce de théâtre ce soir au Théâtre de l'oulle à Avignon (l'histoire d'une maman qui décide de refaire sa vie avec une femme)
  • des concerts samedi prochain place des corps saints toujours à Avignon
  • enfin un débat le 27 mai sur la transidentité.

Reportage de Daniel Morin

La lutte contre l'homophobie au quotidien est toujours d'actualité pour l'association SOS homophobie malgré les avancées de ces dernières années (notamment législatives – le mariage pour tous il y a trois ans).

Cette lutte passe par des événements festifs, comme ceux organisés à partir de ce mardi soir. Elle passe aussi par un travail de fond en direction des plus jeunes et des scolaires.

"Une formation des enseignants par rapport à l'identité de genre ou l'orientation sexuelle, ça pourrait être intéressant. Que les très jeunes puissent apprendre qu'une orientation sexuelle peut être hétérosexuelle ou homosexuelle" Nathalie Sarlat, SOS homophobie

Nathalie Sarlat, SOS homophobie