Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Près de 500 "gilets jaunes" ont défilé à Reims, 22 personnes interpellées à Charleville-Mézières

samedi 8 décembre 2018 à 9:48 - Mis à jour le samedi 8 décembre 2018 à 12:23 Par Sophie Constanzer, Victorien Willaume et Alexandre Audabram, France Bleu Champagne-Ardenne

Quatrième samedi de mobilisation des "gilets jaunes" ce samedi 8 décembre et dans la Marne et les Ardennes. Un long cortège a défilé dans le calme à Reims en début d'après-midi. A Charleville-Mézières, les manifestants ont fait face un instant aux CRS

Entre 400 et 500 "gilets jaunes" se sont rassemblés devant les halles du Boulingrin avant de défiler dans la ville.
Entre 400 et 500 "gilets jaunes" se sont rassemblés devant les halles du Boulingrin avant de défiler dans la ville. © Maxppp - Alexandre Audabram

Charleville-Mézières, France

Malgré les appels répétés aux "gilets jaunes sincères et pacifistes" de la préfecture des Ardennes à ne pas descendre dans la rue, un rassemblement a bel et bien lieu ce samedi 8 décembre à Charleville-Mézières. Des renforts de police et de gendarmerie ont été prévus pour éviter les débordements constatés le 1er décembre dans les rues de la ville : deux manifestants et 5 policiers avaient été blessés.  

Un important dispositif de sécurité est mis en place à Charleville Mézières, par rapport au samedi de mobilisation précédent. Les accès à la préfecture des Ardennes ont été bouclés par les CRS, tôt ce samedi matin. Les manifestants ont ensuite pris la direction de la Nationale 43 à Charleville pour bloquer les accès de la ville.

Dans la Marne, quelques blocages étaient à signaler samedi matin au rond-point de Thillois et à plusieurs endroits du département. Une délégation d'une soixantaine de Gilets jaunes est partie de Cormontreuil ce matin, direction la place Royale devant la sous-préfecture où des représentants des gilets jaunes ont pris la parole. Un autre rassemblement est parti de Reims à 14 heures devant le Boulingrin.

Le préfet des Ardennes et le préfet des Ardennes ont interdit les pétards et artifices, de même que la vente de combustibles, et la consommation d'alcool sur l'espace public et ce dans tout le département, jusqu'à mardi soir.

Intentions pacifistes des gilets jaunes malgré quelques tensions dans les Ardennes

18h49 : 22 personnes ont été interpellées à Charleville-Mézières, selon la préfecture des Ardennes. 4 personnes ont été blessées, uniquement des policiers, toujours selon la préfecture des Ardennes. 

16h15 : Quelques jets de lacrymogène à Charleville-Mézières. Il y a eu deux interpellations. 

15 h : La situation s'est tendue à Charleville-Mézières où les manifestants ont fait face un instant aux CRS.

14h-15h : Environ 500 gilets jaunes rassemblés devant les Halles du Boulingrin à Reims se sont lancé dans un long cortège accompagnés par des motards en gilets jaunes. Les organisateurs de la manifestation ont multiplié les appels au calme pour un mouvement pacifique, encadré par les forces de l'ordre. Le cortège a pris la direction de la gare, puis la place d'Erlon, avant de rejoindre Comédie et le Stade Delaune.

12h10 : La Préfecture des Ardennes fait le point sur les manifestations dans le département :

  • Charleville-Mézières : manifestation en ville et fermeture d'une partie de la rocade
  • Sedan : carrefour magasin Leclerc
  • Givet : place Sourdille
  • Revin-Givet : opération escargot
  • Fumay : place Briand
  • Vouziers : rond-point de Mazagran

11 h - 12 h : Une soixantaine de Gilets jaunes se réunissent devant la place Royale à Reims devant la Sous-Préfecture, le tout dans le calme et dans l'unité. Il y a eu des prises de parole et des "Macron démission!" qui sont scandés.

10 h : les manifestants convergent vers la préfecture des Ardennes. "Si l'on voit des casseurs arriver, on s'écartera pour laisser intervenir les forces de l'ordre", c'est l'intention pacifiste affichée par les membres des gilets jaunes interrogés. Pour donner une toute autre image du mouvement que la semaine dernière. 

Les gilets jaunes doivent rejoindre d'autres manifestants ce samedi après midi : ceux de la marche pour le climat qui se sont donnés rendez-vous à 14 h. Les deux cortèges vont tenter de former une chaîne humaine.