Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société
Dossier : Mouvement des "gilets jaunes"

Mobilisation régionale de gilets jaunes : rassemblement interdit dans certaines rues d'Epinal

Dans un communiqué, la préfecture des Vosges annonce qu'elle interdit toute manifestation ou rassemblement dans plusieurs rues du centre ville d'Epinal dans les Vosges ce samedi 30 mars, journée annoncée comme "marée jaune" sur les réseaux sociaux, à l'occasion d'une journée d'action régionale.

Le 23 février dernier, le rassemblement des gilets jaunes a dégénéré dans les rues d'Epinal
Le 23 février dernier, le rassemblement des gilets jaunes a dégénéré dans les rues d'Epinal © Radio France - Hervé Toutain

Lorraine, France

Un nouvel appel régional de mobilisation de gilets jaunes est lancé, une nouvelle fois sur les réseaux sociaux, pour ce samedi 30 mars, une "marée jaune lorraine" annoncée cette fin de semaine à Epinal dans les Vosges. A ce jour, aucune manifestation n'a été déclarée en préfecture. "Compte tenu des éléments graves qui se sont produits lors des deux derniers rassemblements régionaux à Epinal", peut-on lire sur le communiqué des autorités, "à savoir des violences et voies de fait à l'encontre des forces des l'ordre, des dégradations de biens publics ou privés, ou encore des incendies volontaires, et afin d'assurer la sécurité des biens et des personnes", le préfet annonce qu'il interdit  toute manifestation ou rassemblement dans certaines rues d'Epinal, dont la liste est la suivante : 

  • Rue entre les 2 Portes 
  • Place Guilgot 
  • Rue Irène Joliot Curie 
  • Quai Colonel Serot 
  • Passerelle Bir. Hakeim 
  • Place Clémenceau 
  • Rue de la Chipotte 
  • Rue du Maréchal Lyautey
  • Place des 4 Nations 
  • Quai des Bons Enfants 
  • Rue Georges de La Tour 
  • Place Foch 
  • Rue Gambetta 
  • Carrefour Avenue de Provence
  • Rue de la Préfecture 
  • Rue Aristide Briand 
  • Rond point Rue Aristide Briand
  • Rue d’Ambrail 
  • Rue de l’Abbé Friesenhauser 
  • Rue de la Maix 
  • Rond point Rue de la Maix
  • Rue entre les 2 Portes

Le communiqué de la préfecture appelle à la responsabilité de tous et recommande à chacun d'adopter un comportement apaisé.

Des risques pour les participants à une manifestation interdite 

Le préfet rappelle que les participants à une manifestation interdite risquent une amende de 135 euros, les organisateurs eux encourent une peine de 6 mois de prison et 7500 euros d'amende, le refus de se disperser après sommation des forces de l'ordre peut entrainer une peine de un an de prison et 15 mille euros d'amende, enfin ces peines peuvent être aggravées en cas de dissimulation volontaire de tout ou partie du visage, dans le but de ne pas être identifié, et/ou port d'arme. 

Des précautions pour les commerçants 

Il est encore conseillé aux commerçants du centre-ville d'Epinal de ne laisser sur la voie aucune objet ou mobilier, des chaises, tables, cartons, poubelles, pancartes, qui pourraient servir de projectiles ou d'armes. Les autorités demandent encore aux professionnels d'abaisser rapidement les rideaux et grilles de protection de leurs commerces si des personnes , malgré les interdictions, tentent de pénétrer dans des secteurs interdits. 

Il est encore préconisé aux habitants de ne pas laisser de déchets dans la rue qui peuvent être incendiés, de rentrer tout objet, des vélos, des trottinettes risquant d'être dégradé ou de servir de projectiles. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu