Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Moins de bœuf, plus de volaille : les Français mangent toujours autant de viande

-
Par , France Bleu

Comme il y a 10 ans, chaque Français mange environ 85 kg de viande par an, selon une étude de France Agrimer. Si le bœuf est un peu boudé, les volailles ont la côte.

Un rayon viande dans une boucherie. (image d'illustration)
Un rayon viande dans une boucherie. (image d'illustration) © Maxppp - Jean-François Frey

Paris, France

Moins de bœuf, moins de cochon, plus de volaille. Voilà comment on mange aujourd'hui par rapport à il y a 10 ans. En 2007, chaque Français consommait en moyenne 85 kilos de viande par an, soit la même quantité qu'en 2018. Si la consommation de viande ne baisse pas malgré le phénomène végan, elle évolue d'après une enquête de FranceAgriMer résumée mardi 15 octobre dans le journal "Les Échos".

L'an dernier, chaque Français a avalé en moyenne 32 kg de porc, 30 kg de volaille et 23 kg de bœuf. Le bœuf qu'on a tendance à bouder depuis 2007. Sa consommation est en baisse de 12% en moyenne sur cette période, selon cette étude de l'établissement national des produits de l'agriculture et de la mer. Plusieurs raisons : toujours les stigmates de la crise de la vache folle, les mises en garde médicales aussi autour du cholestérol, de la tension et de certains cancers, et puis le prix. 

Explosion des importations de volaille

Une entrecôte coûte plus cher qu'une escalope de dinde ou qu'une tranche de jambon braisé, même si cela dépend des morceaux puisque les bouts de bœuf à braiser ou à mijoter sont relativement bon marché. Sur les huit premiers mois de l'année 2019, le prix moyen du kg de bœuf était trois fois plus cher qu'un kg de volaille, et deux fois plus qu'un kg de viande de porc, détaille France AgriMer. 

Selon cette étude, les lieux de consommation ont évolué. On mange de plus en plus de viande à l'extérieur de la maison, à la cantine ou dans les chaines de restauration rapide par exemple. Conséquence de ce changement : les importations de volaille ont explosé. Presque la moitié de la volaille qu'on consomme en France vient désormais de l'étranger. Et ça, ça laisse nos éleveurs français sur leur faim.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu