Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

De moins en moins de femmes font des enfants avant 20 ans

-
Par , France Bleu

D'après l'Insee, il n'y a jamais eu aussi peu de maternités précoces qu'aujourd'hui : 1,5% des bébés de 2018 sont nés d'une maman jeune. Le recul des "maternités précoces" depuis plusieurs années s'explique surtout par un changement de mentalités.

Quelque 12.000 des 759.000 enfants nés en France en 2018 ont une mère âgée de moins de 20 ans selon l'Insee.
Quelque 12.000 des 759.000 enfants nés en France en 2018 ont une mère âgée de moins de 20 ans selon l'Insee. © Maxppp - Anne-Sophie Bost

France

Les mentalités changent, et la démographie avec. Quelque 12.000 des 759.000 enfants nés en France en 2018, soit 1,5%, ont une mère âgée de moins de 20 ans, a révélé jeudi 11 septembre 2019 une étude de l'Insee, qui pointe un recul des "maternités précoces" depuis ces dernières années. Depuis 2010, moins de 2% des mères ont un enfant avant leurs 20 ans. Conséquence d'une société qui change. 

Moins de jeunes mères aujourd'hui

Si l'on regarde l'évolution des naissances en fonction de l'âge de la mère au fil du temps, on voit qu'en 1973, date de la légalisation de l'avortement, il y avait 60.000 "maternités précoces" - à moins de 20 ans - contre seulement 12.000 aujourd'hui. Ce chiffre n'a cessé de baisser depuis les années 1970/1980 avec l'autorisation de la contraception et de l'avortement. 

Sans oublier le changement de mentalités, de générations en générations. On fait des bébés plus tard, à 30 ans en moyenne. D'abord, parce que ce n'est pas simple aujourd'hui d'entrer dans le monde du travail. On pense carrière, avec des études de plus en plus longues. On veut aussi profiter de la vie avant de connaître les contraintes du quotidien de parent. Et puis, il y a cette peur du lendemain et ce besoin de stabilité qui va avec chez les jeunes : un emploi, mais aussi un appartement et une relation équilibrée avec son conjoint.

Des différences selon les régions 

Les femmes font des enfants plus jeunes dans les départements d'outre-mer. En Guyane, les "maternités précoces" représentent 10,2% des naissances, 9,9% à Mayotte, 5,7% à La Réunion ou encore un peu plus de 3% en Martinique et en Guadeloupe. En métropole, on dépasse la moyenne nationale dans les Hauts-de-France.

Ailleurs en Europe, c'est dans les pays où on a le moins accès à la contraception que les femmes accouchent les plus jeunes : en Bulgarie, en Roumanie, en Slovaquie ou encore en Hongrie. 

Le nombre de naissances a baissé l'an dernier, d'après les chiffres de l'Insee.  - Visactu
Le nombre de naissances a baissé l'an dernier, d'après les chiffres de l'Insee. © Visactu - Visactu
Choix de la station

France Bleu