Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Moins de morts sur les routes en Isère mais plus d'infractions

-
Par , France Bleu Isère

La préfecture de l'Isère a publié le bilan de l'accidentalité routière au 1er juin 2020 dans le département. Il révèle que les infractions sur la route sont nombreuses mais que le nombre de décès est en baisse.

Un contrôle routier de la gendarmerie (photo d'illustration).
Un contrôle routier de la gendarmerie (photo d'illustration). © Radio France - Adèle Bossard

Le bilan de l'accidentalité routière en Isère a été publié par la préfecture. Il montre que le nombre de morts sur les routes du département est en baisse mais que les infractions restent nombreuses.

La semaine du 25 au 31 mai dernier, 18 personnes sont décédées sur les routes du de l'Isère, soit 15 personnes de moins (- 45,45%) par rapport à la même période en 2019.

Par ailleurs, 189 personnes ont été blessées à la suite d’un accident de la route (soit une baisse de 40,94 % par rapport à la même période en 2019). Le nombre d'accidents corporels constatés est également en diminution de 31,30 %.

Les opérations de contrôles, renforcées depuis 2019, continuent d'être priorisées par les services de police et gendarmerie dans le département de l’Isère, et les infractions seront sanctionnées avec la plus grande sévérité. 

56 suspensions de permis lors de la Pentecôte

Lors du week-end prolongé de la Pentecôte, du vendredi 29 mai au soir au lundi 1er juin au soir, 56 suspensions du permis de conduire ont été prononcées pour des infractions relatives à des excès de vitesse, de conduite sous emprise de l'alcool ou de conduite en ayant fait usage de stupéfiants.

Par exemple, à Seyssinet-Pariset, deux conducteurs ont été interpellés le samedi 30 mai, roulant respectivement à 130 et 132 km/h au lieu de 80 km/h. A Saint-Martin-de-la-Cluze, c’est un conducteur dépassant de 61 km/h les 80 autorisés (soit une vitesse de 141 km/h) qui a été interpellé le lundi 1er juin.

"En cette période, conduire avec plus de prudence encore, c’est aussi faire diminuer le nombre d’accidents, et éviter de surcharger les services de secours et des personnels médicaux, dont la priorité doit être la lutte contre le Covid-19, à laquelle ils sont pleinement dévoués actuellement", rappelle la préfecture de l'Isère dans un communiqué.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu