Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Moins de motards tués en 2018 qu'en 2017 sur les routes azuréennes

dimanche 3 juin 2018 à 6:01 Par Laurent Vareille et Adrien Beria, France Bleu Azur

Le nombre de morts en deux roues dans les Alpes-Maritimes est en baisse en ce mois de juin 2018 par rapport à juin 2017. Toutefois, la période critique estivale n'est pas encore passée.

Permis moto (photo illustration)
Permis moto (photo illustration) © Maxppp - Jean-François Frey

Nice, France

Au début du mois de juin 2017, on comptait 13 morts dans le département. 13 motards tués sur les routes azuréennes. En ce mois de juin 2018, le chiffre est en baisse. Les services de la préfecture en dénombrent 9. Mais pour Marcel Schitter, chargé de mission 2 roues motorisés à la Préfecture des Alpes-Maritimes, cette statistique est fragile car la période cruciale de l'été n'est pas encore passée. "Nous sommes prudents car sur la Côte d'Azur, les mois de juillet, août et septembre, sont malheureusement accidentogènes, précise Marcel Schitter. C'est pour cette raison que nous organisons des opérations de prévention. Elles sont importantes."

Parmi celles-ci, celle nommé "courbes et trajectoires" qui consiste à apprendre aux conducteurs de deux roues à maîtriser leur engin sur les routes sinueuses du département. "C'est facile de conduire une moto en ligne droite. C'est bien différent quand ça commence à tourner, précise le monsieur 2 roues de la préfecture. Nous prenons donc une vingtaine de personnes qui vont dans un premier temps faire des exercices sur un plateau avant de partir pour une centaine de kilomètres sur route ouverte." La préfecture organise ces opérations depuis 5 ans et permet ainsi aux participants d'apprendre des techniques qu'ils ne voient pas lors du passage du permis de conduire.