Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

300 offres d'emplois pour les vendanges de liquoreux en Dordogne

mercredi 5 septembre 2018 à 18:06 Par Willy Moreau, France Bleu Périgord

Pour la 5ème année consécutive, l'Anefa organise un job-dating ce vendredi à Monbazillac en partenariat avec Pôle emploi. Les viticulteurs recherchent environ 300 vendangeurs cette année.

Les vendanges de liquoreux démarrent à la fin du mois de septembre.
Les vendanges de liquoreux démarrent à la fin du mois de septembre. © Maxppp - Alexis Sciard

Monbazillac, France

L'Association nationale pour l'emploi et la formation en agriculture (ANEFA) de Dordogne et Pôle emploi, s'associent pour la cinquième fois en organisation un job-dating ce vendredi à Monbazillac, en prévision des vendanges de liquoreux

Environ 300 offres

Une vingtaine de viticulteurs seront présents au lycée agricole de Monbazillac, au domaine de La Brie, dès 8h15, pour accueillir les postulants. "C'est important pour moi de rencontrer ceux qui travailleront sur mon exploitation, explique Jean-Paul Victorien, viticulteur à Monbazillac. Cela me permet aussi de leur expliquer leurs conditions de travail"

Il est parfois confronté à des démissions car être saisonnier dans le liquoreux n'a rien à voir avec les vendanges classiques. Les exploitations sont généralement petites et donc les vendangeurs peu nombreux. 

Ce job-dating permet également aux viticulteurs de concentrer les demandes et les recrutements "car nous répondons à beaucoup d'appels et de mail", constate Jean-Paul Victorien. 

Les conditions pour postuler

Les viticulteurs n'offrent pas d'hébergement. Ces offres concernent donc principalement les locaux qui doivent également avoir une voiture pour se rendre par eux-même sur les domaines. 

Les viticulteurs ne cherchent pas de profil en particulier. Forcément, il faut être majeur et surtout très motivé : les journées peuvent être longues, parfois plus de huit heures de travail. Les vendangeurs sont généralement payés au SMIC avec des primes possibles

Les journées peuvent être entrecoupées de pause à cause de la météo. Les vendanges démarrent à la fin du mois du septembre et s'étaleront sur un mois environ. 

Le cinquième viti-action est organisé ce vendredi au lycée agricole et viticole de Bergerac, au domaine de La Brie à Monbazillac, dès 8h15.