Société

A Moncontour, les mouches empoisonnent la vie des habitants

Par William Giraud et Pascal Roche, France Bleu Poitou mercredi 23 juillet 2014 à 11:40 Mis à jour le mercredi 23 juillet 2014 à 12:06

 Les mouches envahissent Moncontour dans la Vienne
Les mouches envahissent Moncontour dans la Vienne © MaxPPP/Richard Villalon

Des habitants de Moncontour dans la Vienne sont excédés par les nombreuses mouches qui envahissent leur maison et leur quotidien depuis que l'été s'est installé. Ils pointent du doigt l'élevage de chèvre situé à proximité.

Chaque été, leur vie devient un enfer. Dans le village de Moncontour, des habitants n'en peuvent plus des mouches qui colonisent leur maison et les empêchent de manger dehors. Dès qu'on ouvre une porte, "il y en a une cinquantaine qui entrent en moins de cinq minutes " raconte Yohan qui vit avec son épouse Jennifer à quelques centaines de mètres d'un élevage de chèvres. Leur jeune enfant ne peut pas jouer dans le jardin sans être importuné par les mouches, "quand on mange dehors, un barbecue, il y a limite les mouches qui grillent en même temps " ajoute, dépité, cet habitant. Sa voisine Sophie envisage même de déménager : quand elle laisse une fenêtre ouverte, son plafond est très vite recouvert de mouches.

Yohan et Jennifer énervés par l'invasion de mouches

Dans ce quartier du village, les maisons sont équipées de moustiquaires et des rideaux anti-mouches flottent devant les portes d'entrée.

Les habitants de Moncontour se protègent des mouches comme ils peuvent - Radio France
Les habitants de Moncontour se protègent des mouches comme ils peuvent © Radio France

 

Les éleveurs affirment tout faire pour éradiquer les mouches

Ces habitants en colère mettent en cause les éleveurs de chèvres dont les bâtiments se situent à quelques centaines de mètres. Paulette, agricultrice à Moncontour depuis 40 ans, reconnait que l'invasion de mouches pose problème mais "je fais ce qu'il faut " dit-elle. L'agricultrice traite les larves toutes les trois semaines et mets des appâts. L'éleveuse de chèvres est cependant un peu agacée par ces riverains qui "voudraient être à la campagne avec les conditions de la ville ". Le maire de Moncontour partage cette opinion, "on vit à la campagne, il faut savoir accepter **quelques petits désagréments ", conclut l'élu.

Paulette, l'éleveuse de chèvres affirme tout mettre en oeuvre pour éradiquer les mouches