Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mondial 2018 de football

Mondial 2018 : il vibre pendant 96 minutes dans sa voiture de livraison de pizzas

mercredi 11 juillet 2018 à 2:28 Par Paul Barcelonne, France Bleu Gard Lozère

Un vendeur de pizzas nîmois a vécu la qualification de l'équipe de France (1-0 contre la Belgique) pour la finale de la coupe du monde de foot depuis sa voiture de livraison. 96 minutes sous tension, avant la libération !

Cette pizzéria de Nîmes a écoulé plus de 150 pizzas à l'occasion de la demi-finale du mondial 2018
Cette pizzéria de Nîmes a écoulé plus de 150 pizzas à l'occasion de la demi-finale du mondial 2018 © Radio France - Paul BARCELONNE

Nîmes, France

À chaque sonnerie de téléphone, à chaque arrêt chez un client, le réflexe est le même, la question revient en boucle : "Il y a combien ?" Réponse du tac-au-tac : "0-0, mais vous avez de la sauce piquante ?" dit un supporter, drapeau bleu blanc rouge sur les joues. "Allez, bon courage ! Je vous ouvre le portail". La scène se répète toute la soirée : plus de 150 pizzas chauffées, emballées, livrées dans l'instant. 

Umtiti libère les Bleus à la 51e minute !

Au volant de sa voiture de livraison "Dolce Pizza", Steven, le vendeur, écoute France Bleu Gard Lozère. "Lloris, c'est un patron" crie-t-il les mains vissées sur le volant, alors que le gardien français sauve d'une belle parade une occasion de but belge. Puis, c'est la libération : "Umtiti buteur, vive le Barça". Le défenseur du FC Barcelone ouvre le score et libère les Bleus à la 51e minute de jeu (1-0). 

Le temps additionnel, comme une éternité !

Le son des klaxons, des saluts de clients toujours plus heureux et d'automobilistes hilares rythment les dernières minutes. "Dix minutes en livraison, ça passe vite. Sur un terrain, c'est très long" sourit Steven. La dernière livraison permet au jeune homme de voir défiler les longues minutes du temps additionnel : 90+6, c'est terminé ! Steven peut remballer, la France est qualifiée (1-0, vs Belgique). Dimanche, il sera prêt dès 15h, quand la finale est prévue à 17h !