Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mondial 2018 de football

Mondial 2018 : l'énorme couac technique dans la fan zone à Laval, des supporters furieux

lundi 16 juillet 2018 à 14:48 Par Germain Treille, France Bleu Mayenne et France Bleu

Hier, dimanche 15 juillet, la retransmission sur grand écran de la finale France-Croatie a tourné au cauchemar technique. La municipalité a présenté ses excuses.

illustration
illustration © Radio France

C'est au coeur de la vieille ville que la mairie de Laval avait décidé d'installer une fan zone, sur l'esplanade du Château-Neuf, joli cadre pour suivre un match de foot. Mais rien n'a fonctionné comme prévu. 

Une connexion défaillante, de gros bugs techniques, une diffusion brouillée sur un écran pas si géant que ça, puis un écran noir. Pour une ville qui se considère comme à la pointe des nouvelles technologies, ça fait mauvais effet. 

Les supporters ont alors quitté la fan zone pour se diriger vers les bars ou la halte-fluviale sur les bords de la rivière. 

On ne reviendra pas à Laval" - une fan des Bleus du Nord-Mayenne

Sur les réseaux sociaux, les internautes ont vivement critiqué l'organisation. Carton rouge pour la municipalité de Laval : "On en parle de l'installation moisie sur la place de la Trémoille", "Remercions Laval pour sa retransmission catastrophique !", "Bug toute les 3 minutes. Pour une ville soit disant fibrée. Merci d'avoir gâché la finale !", "On a eu droit à un petit écran en plein soleil. Sans compter la coupure après quelques minutes de jeu" peut-on lire sur la page Facebook de la ville. 

Cette mère de famille, qui habite dans le nord du département, était venue à Laval avec ses enfants pour vivre un grand moment d'émotion. Fête gâchée raconte-t-elle à France Bleu Mayenne : "on s'est dit qu'à Laval ça allait être génial, top et puis ils n'arrivent pas à gérer un réseau. Chez moi, ça ne coupe pas autant. Merci Laval ! La taille de l'écran, ce fut la première déception. Et après le premier but, plus rien. On a décidé d'aller à Evron.  Pour les enfants, ça a tout gâché. J'aurais bien voulu qu'ils vivent ce que j'avais vécu en 1998. C'est sûr qu'on n'ira plus à Laval. Et dans 4 ans, la France sera encore championne du monde et mes enfants pourront faire la fête comme il se doit". 

Le prestataire n'a pas été à la hauteur de l'événement" - le maire de Laval

La municipalité lavalloise a présenté ses excuses renvoyant la responsabilité du couac au prestataire chargé de la diffusion.