Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mondial 2018 de football

Mondial 2018 : le "kopeck", un mot russe entré dans la langue française

mardi 3 juillet 2018 à 20:34 Par Céline Krouchi, France Bleu Gard Lozère

À l'occasion de la Coupe du monde de football 2018, France Bleu Gard Lozère s'intéresse chaque jour à un mot d'origine russe. Ce mercredi, c'est "kopeck", un mot qui a fait son entrée dans la langue française et plus particulièrement avec cette expression "je n'ai plus un kopeck".

Homme montrant ses poches vides (photo d'illustration).
Homme montrant ses poches vides (photo d'illustration). © Maxppp -

Qui n'a jamais entendu : "désolé pour le restaurant ce soir, je n'ai plus un kopeck". Et oui, c'est une expression entrée couramment dans la langue française. Le mot "Kopeck" vient du mot russe "kop'ye" signifiant "lance". La lance apparaît sur la première pièce de monnaie russe à la main d'un chevalier. Un kopeck c'est un centième du rouble , la monnaie russe, soit 0,0001 centimes d'euro !

Il parait que les pauvres ménagères russes ne se baissaient même pas pour les ramasser en période de crise. Autant dire que même le kopeck en Russie ne vaut pas un clou ! L'expression "ne plus avoir un kopeck",  utilisée par les Européens, prend donc tout son sens...

D'autres mots d'origine russe

Pendant la Coupe du monde de football 2018, France Bleu Gard Lozère s'intéresse chaque jour à un mot d'origine russe.