Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mondial 2018 de football

Mondial 2018 : la Coupe du Monde a envahi la vie des plus jeunes footballeurs

mercredi 11 juillet 2018 à 21:16 Par Caroline Philippe, France Bleu Gard Lozère

La Coupe du Monde fait rêver les plus jeunes... Plus plus que jamais après la victoire face aux Belges, le Mondial a envahi la vie des gamins fans de foot... Comme au centre de loisirs de Carmel à Nîmes.

Redouane et Nassim, les deux animateurs du centre aéré de Carmel
Redouane et Nassim, les deux animateurs du centre aéré de Carmel © Radio France - Caroline Philippe

Nîmes, France

Sur le terrain du centre de loisirs de Carmel, pas de pelouse sous les baskets des jeunes footballeurs, mais du sable. Et, ici, les gamins ne jouent pas au foot, ils rêvent d'une victoire des Bleus, comme en 98. Les jeunes nîmois se donnent à fond. Et, à chaque pause, place à l'analyse et aux commentaires... Ils refont le match des Bleus face aux Diables rouges...   

Ils ont à peine 10 ans, mais ce sont déjà des passionnés.

Leurs animateurs Redouane et Nassim doivent avoir réponse à tout, même quand il s'agit de refaire la carrière des plus grands internationaux, comme Pelé, Mardona, ou Ronaldinho. Ils parlent de Zidane, mais c'est surtout Antoine Griezmann que l'on voit. Roman, 10 ans, porte fièrement le maillot de son joueur préféré qu'il a eu la chance de le rencontrer à Clairefontaine.   

"Griezmann est trop fort et il est beau-gosse."

Il n'y pas que la technique qui compte pour ces enfants. Cette nouvelle génération de footballeurs s'identifie aux stars de l'équipe de France. Ils imitent leurs postures sur le terrain selon leurs animateurs. 

Sur ce terrain, le match des gamins est terminé. Aujourd'hui, c'est jeudi, mais dans leurs têtes, c'est déjà dimanche. Ils sont impatients de vivre l'ultime rencontre du Mondial. Ils seront peinturlurés en bleu, blanc, rouge, devant leur télévision, drapeaux à la main. Et, ils rêvent simplement que leurs idoles ramènent la Coupe du Monde.