Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mondial 2018 de football

Mondial 2018 : Russes et Français trinquent à... la "vodka" !

mercredi 11 juillet 2018 à 3:08 Par Caroline Philippe et Paul Barcelonne, France Bleu Gard Lozère

À l'occasion de la Coupe du monde de football 2018, France Bleu Gard Lozère s'intéresse chaque jour à un mot d'origine russe. Ce mercredi, "vodka", un mot russe qui fait désormais partie de notre quotidien.

Vodka - illustration
Vodka - illustration © Maxppp - MICHAEL ESDOURRUBAILH

La vodka se boit en shooters, des petits verres : à 40 degrés, il faut savourer et savoir être mesuré ! Russes et Polonais se disputent la paternité de cet alcool. Seule certitude, c'est un moine qui la découvre 1431. Mais la légende veut que ce soit un chimiste qui finalise la recette : Dimitri Mendeleïev, l'inventeur du tableau périodique classant les éléments en chimie.

La vodka est fabriquée à partir de betteraves, parfois. Mais le plus souvent, elle est à base de céréales, d'orge ou de blé. D'où son premier nom "vin de pain". Aujourd'hui, elle se traduit par "petite eau". 

Les supporters français chambrent... Gérard Depardieu !

Les Russes en boivent en moyenne 100 litres par personne et par an. Là où les Français se contentent de 30 litres de bières. Russie = vodka, les supporters français l'ont bien compris, ils provoquent le plus russe des Français : Gérard Depardieu ! 

D'autres mots d'origine russe

À l'occasion de la Coupe du monde de football 2018, France Bleu Gard  Lozère s'intéresse chaque jour à un mot d'origine russe. Retrouvez nos chroniques précédentes :