Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La pive, la monnaie locale franc-comtoise, fête son premier anniversaire

samedi 6 octobre 2018 à 21:34 Par Virginie Vandeville, France Bleu Besançon

La monnaie locale franc-comtoise, la pive, a fêté samedi 6 octobre sa première année d'existence. Pour l'occasion, des animations se sont déroulées au square Saint-Amour à Besançon.

Des animations autour de la monnaie locale, la pive étaient organisées samedi 6 octobre à Besançon
Des animations autour de la monnaie locale, la pive étaient organisées samedi 6 octobre à Besançon © Radio France - Virginie Vandeville

Besançon, France

Un an que la pive, la monnaie locale de Franche-Comté est arrivée à Besançon. Pour fêter son première anniversaire, l'association "La Pive" organisait ce samedi 6 octobre, un événement au square Saint-Amour. Un moyen aussi de faire connaître cette monnaie à l'ensemble de la ville.

La pive est une monnaie du quotidien. "C'est une monnaie qui circule au côté de l'euro et uniquement en Franche-Comté. Elle permet de favoriser le circuit-court et l'économie locale", affirme Lorine, une membre de l'association. Les Bisontins peuvent payer avec des billets de 1, 2, 5, 10 ou 20 pives auprès de plus de soixante-dix commerçants. "On était à trente-trois il y a un an, précise Lorine, cela va des métiers de bouche à un informaticien ou un expert comptable", ajoute-t-elle.

Des Bisontins partagés

Si l'association comptabilise 880 adhérents, la journée a été surtout l'occasion de faire connaître cette monnaie auprès des Bisontins. Si certains sont séduits, d'autres ne trouvent pas grand intérêt à avoir une autre monnaie que l'euro. 

Les bisontins sont partagés

La pive continue de s'étendre à toute la Franche-Comté. Elle existe aussi à Lons-le-Saunier, Poligny, Gray et depuis le 22 septembre, à Pesmes. Elle devrait bientôt être présente aussi à Belfort.