Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Monnaie : pendant que les parents pompiers sont en intervention, la mairie s'occupe de leurs enfants

mercredi 26 septembre 2018 à 18:00 Par Marie-Ange Lescure, France Bleu Touraine et France Bleu

Pour faciliter l'intervention et la disponibilité des parents pompiers-volontaires, la mairie de Monnaie vient de mettre en place un dispositif pour s'occuper de leurs enfants. Elle va prendre en charge gratuitement la cantine et la garderie lors des interventions.

photo illustration
photo illustration © Maxppp - ©Philippe ARNASSAN

Monnaie, France

Les pompiers volontaires du centre de secours de Monnaie, près de Tours, peuvent désormais partir sereinement en intervention sans s'inquiéter pour leurs enfants. La mairie s'occupe de tout et propose désormais pour ces parents-sauveteurs la cantine et l'accueil périscolaire gratuits. 

Ils seront pris en charge à la cantine et au centre de loisirs municipal si l'intervention dure au delà des heures d'école ou le mercredi après-midi.

La première convention de partenariat entre la mairie de Monnaie et le centre de secours a été signée mercredi 26 septembre au Service Départemental d'Incendie et de Secours à Fondettes. Une autre devrait suivre rapidement avec la mairie d'Abilly.   

Le centre de secours de Monnaie compte 33  sapeurs-pompiers, tous volontaires. Ils assurent chaque année entre 400 et 450 interventions.  

Entre leurs enfants et l'appel du centre de secours, les pompiers n'auront plus à choisir 

A chaque sortie pour ceux qui ont des enfants, c'est une véritable organisation à mettre en place. Et lorsque aucune solution n'est trouvée, ils ne peuvent donc pas se rendre disponibles pour les départs en intervention. Ce qui conduit parfois, les équipes de secours à sortir "en mode dégradé" - c'est à dire avec un pompier de moins que prévu sur l'opération.

"Un pompier volontaire, lorsqu'il doit aller chercher son enfant à l'école pour le déjeuner ou la sortie des classes, il est indisponible au moins deux heures avant l'heure prévue pour récupérer l'enfant pour être sûr de ne pas être en intervention et si jamais, on est déjà sur le terrain, il nous est arrivé de rentrer au centre pour déposer un collègue qui devait récupérer son enfant avant de repartir en "mode dégradé " ou de refuser une intervention après un appel du CODIS" explique le capitaine Yves Dagois chef de centre du centre de secours de Monnaie. 

Pour rendre les hommes et les femmes plus disponibles, la mairie de Monnaie prendra donc en charge gratuitement les enfants des pompiers volontaires appelés en intervention pour la pause déjeuner, mais aussi au-delà du temps scolaire et le mercredi après-midi si nécessaire au centre de loisirs. Tout cela sera gratuit pour les pompiers appelés en intervention. 

Gestes de premier secours contre garderie : un partenariat gagnant-gagnant 

En échange, les pompiers ont proposé des formations aux premiers secours pour les associations, les personnels municipaux et la population intéressée. Pour le Maire de Monnaie Olivier Viémont, le nombre d'enfants concerné serait d'un dizaine.    

Le SDIS 37 espère que ces conventions avec Monnaie et Abilly inciteront d'autres communes à prendre elles-aussi en charge les enfants des pompiers volontaires pour qu'ils  puissent assurer sereinement leur mission.