Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : #MonSainté

#MonSainté : France Bleu Saint-Étienne Loire vous fait découvrir Montreynaud

lundi 13 novembre 2017 à 6:03 Par Maxime Fayolle, France Bleu Saint-Étienne Loire

Depuis le 6 novembre, France Bleu vous amène à la rencontre des différents quartiers de la ville. Ce lundi, nous allons à Montreynaud : le quartier le plus au nord de la ville, avec une population majoritairement issue de l'immigration.

Montreynaud a connu de grandes constructions dans les années 60 pour faire face à l'arrivée des populations immigrées
Montreynaud a connu de grandes constructions dans les années 60 pour faire face à l'arrivée des populations immigrées © Radio France - Maxime Fayolle

Saint-Étienne, France

Le quartier de Montreynaud est l'une des frontières de la ville de Saint-Étienne. Il est proche de La Talaudière, Saint-Priest-en-Jarez. Il surplombe la Terrasse et même le Stade Geoffroy-Guichard. Longtemps considéré comme un quartier dangereux et difficile, Montreynaud a connu de nombreuses améliorations ces quinze dernières années.

Montreynaud, à l'extémité nord de la ville - Radio France
Montreynaud, à l'extémité nord de la ville © Radio France -

Un développement dans les années 1960

Pour faire face à l'arrivée des populations immigrées, de nombreuses barres d'immeubles sont construites à Montreynaud. Le quartier est organisé selon la pensée de Le Corbusier : plusieurs groupes d'habitations avec un "forum" central. Mais les crises industrielles et économiques vont contraindre ce quartier à l'abandon. "Dans les années 70, c'était plutôt dangereux", explique François qui tient un commerce multi-services. "Aujourd'hui ça s'est calmé. Bon, il y a toujours des jeunes qui font des conneries mais c'est comme dans tous les quartiers." Depuis une quinzaine d'années, la ville a tenté de réhabiliter le quartier en rénovant de nombreux espaces, en construisant des commerces, des stades de football. En 2011, l'une des plus anciennes tours de Montreynaud, la Tour Plein Ciel, connue pour son château d'eau visible de très loin, a été détruite.

Emplois, commerces ... peut mieux faire

La qualité de vie s'est améliorée à Montreynaud, même si de nombreux habitants déplorent une petite délinquance tenace : "le problème c'est qu'après, on paye les pots cassés pour ces personnes" , s'exclame Hakim. "Mettez que vous êtes de Montreynaud dans un CV, les employeurs ils vont vous dire c'est mort !", déplore de son côté Nordine. L'emploi est en effet un problème dans le quartier, près de 15% des habitants sont au chômage selon l'INSEE.

Angélique, de son côté, s'inquiète du manque de commerces : "On a ce commerce multi-services où on fait un peu plus que le pain. Ça dépanne, mais pour acheter des fruits et légumes, il faut descendre à Carnot ou ailleurs." Pourtant, ça n'a pas toujours été comme ça : "j'ai connu une époque où il y avait une coopérative, un boucher, un Casino, un Economa ... Aujourd'hui y'a plus rien !"

Le commerce mutli-services de Montreynaud - Radio France
Le commerce mutli-services de Montreynaud © Radio France - Maxime Fayolle

Un attachement viscéral

Pour autant, les habitants sont attachés à ce quartier : "j'y suis né... j'ai pas le choix. J'y suis bien tout de même ! Je vais pas déménager pour me retrouver au chômage dans un autre quartier" , explique Nordine. "Ici, tout le monde se connait", précise François. "On est comme dans un petit village ! Vous savez, à Montreynaud à 18h tous les gens sont dehors, se parlent. Dans le centre-ville, y'a personne, c'est mort !"

Hakim et Nordine - Radio France
Hakim et Nordine © Radio France - Maxime Fayolle

Le père Gérard Riffard, ardent défenseur du quartier

Depuis 25 ans, le père Gérard Riffard est à Montreynaud "quand je suis arrivé, je ne connaissais que la mauvaise réputation. Je me suis d'ailleurs fait cambrioler trois fois !" Il veut aujourd'hui que les Stéphanois changent d'image sur ce quartier.

Panorama de Montreynaud - Radio France
Panorama de Montreynaud © Radio France - Maxime Fayolle