Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : #MonSainté

#MonSainté : cap sur Fauriel, Villeboeuf et Vivaraize

dimanche 26 novembre 2017 à 17:51 Par Yves Renaud, France Bleu Saint-Étienne Loire

Fauriel, Villeboeuf et Vivaraize : un secteur qui regroupe un peu plus de 9 000 habitants, et dans le cas de ces quartiers, on est sans doute très loin de la définition des quartiers perdus.

Le cours Fauriel : les Champs Élysées stéphanois ?
Le cours Fauriel : les Champs Élysées stéphanois ? © Radio France - Yves Renaud

Saint-Étienne, France

Fauriel Villeboeuf et Vivaraize, c’est un peu le 16e arrondissement de Saint-Étienne et le cours Fauriel ses Champs Élysées. Mais cette image qui leur colle à la peau est sans doute loin de recouvrir toutes les réalités de ces quartiers plus complexes qu’ils n’y paraissent.

En tout cas, c’est quand même un secteur favorisé de la ville

Comme le confirment quelques uns de ses habitants, Dominique, Raphaël ou Louis qui s’y sentent parfaitement bien.

  - Radio France
© Radio France -

Ce quartier possède plusieurs facettes, des bâtiments prestigieux comme l’école des mines, les anciens locaux de Manufrance ou encore l’Opéra Théâtre, ou la CCI mais aussi une multitude de services tertiaires et puis beaucoup d’habitants dans les immeubles de l’avenue d’abord mais aussi de part et d’autres sur les pentes de Villeboeuf et de de Vivaraize avec pas mal de maisons bourgeoises et beaucoup d’espaces verts.

Ce sont quand même les quartiers de Saint-Étienne ou les prix de l’immobilier, restent les plus élevés. Une tendance confirmée par Hubert Guignand agent immobilier du Cabinet Marcel HUMBERT situé au 93 du cours Fauriel

Hubert Guignand de l'agence immobilière Marcel Humbert

Ces quartiers de part et d’autre de l’axe principal Fauriel souffrent tout de même d’un certain isolement. Pas toujours assez de commerce, des transports urbains parfois compliqués et une présence un peu envahissante de la voiture sur le secteur

Un secteur ou l'automobile est très présente - Radio France
Un secteur ou l'automobile est très présente © Radio France - yves renaud

Ce quartier qui n’a pas de problème majeurs, en a peut-être un, c’est justement sa tranquillité

Du coup c’est peut-être la belle endormie de la ville. Une situation qui inquiète un peu Stéphane Cursio, le gérant du bar restaurant les Platanes, qui craint que ça ne s’amplifie encore.

Le gérant du café - restaurant les Platanes

Autre problème soulevé par les habitants, le vieillissement progressif de la population, même si on commence a sentir un certain renouvellement.

Si jamais vous ne connaissez pas bien ce secteur Fauriel-Villeboeuf-Vivaraize, laissez vos pas, vous perdre dans les pentes de part de d'autre de Fauriel, vous ne devriez pas le regretter.