Société

Monseigneur Blanchet: "toute personne humaine est considérée comme sacrée"

Par Emilie Pou, France Bleu Belfort-Montbéliard vendredi 25 mars 2016 à 8:56

Monseigneur Blanchet invité de France Bleu Belfort Montbéliard
Monseigneur Blanchet invité de France Bleu Belfort Montbéliard © Radio France

L'évêque de Belfort-Montbéliard, Monseigneur Blanchet, était l'invité de France Bleu Belfort Montbéliard ce vendredi matin à l'occasion des fêtes de Pâques.

Pâques, a rappelé Monseigneur Blanchet, c'est la résurrection du Christ et ce sont aussi "des valeurs d'amour et d'attention à toute personne humaine, considérée comme sacrée". "L'Eglise a un rôle à jouer pour soutenir tout ce qui peut redonner de la dignité à tout homme. Nous avons aussi un rôle d'éducation".

On en peut pas prétendre aimer dieu et tuer quelqu'un"

Des valeurs qui ont été fortement mis à mal ces derniers jours et ces derniers mois lors des attentats de Bruxelles et de Paris. Ce fanatisme est "une question très lourde et très complexe" selon Monseigneur Blanchet, "il est impossible de prétendre qu'aimer Dieu équivaut à tuer quelqu'un, c'est impensable". "Il y a je crois, dans chacune des religions, les ressorts pour lutter contre cette perception et ça passe aussi par l'interprétation des textes. La façon de les lire au premier degré, c'est ça le fondamentalisme et c'est ce qui est terrible".

Ce sont des actes horribles"

A propos des derniers scandales de pédophilie qui ont touché l'église, Monseigneur Blanchet est en accord avec le cardinal Philippe Barbarin qui a demandé "personnellement pardon" aux victimes de prêtres pédophiles. "C'est plus qu'un pêché, ce sont des actes horribles commis par des hommes d'Eglise envers des victimes". "mais il ne faut pas désigner tout le monde comme pédophile et rester prudent".