Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société
Dossier : Fêtes de la Madeleine 2016

Mont-de-Marsan : Jean-Pierre, 85 ans, fait le mur pour participer à la Madeleine

-
Par , France Bleu Gascogne

Jean-Pierre est loin d'être un festayre comme les autres. A 85 ans, il ne manque pas une occasion de sortir pour la Madeleine malgré les conseils de sa famille, qui le pousse à rester chez lui.

 Pas facile pour Jean-Pierre de se déplacer avec sa canne dans la foule de la Madeleine
Pas facile pour Jean-Pierre de se déplacer avec sa canne dans la foule de la Madeleine © Radio France - Sébastien Cabrita dos Santos

Mont-de-Marsan, France

Pas question de louper les fêtes de la Madeleine. Jean-Pierre s'amuse à sa façon. Il se balade avec sa canne, le dos courbé. Il avance à petits pas devant les arènes. Et il assure que depuis sa première féria, dans les années 50, pas grand chose n'a changé.

Le but, c'est de chanter, de raconter des conneries et de faire la tournée des bars et bodegas

Fin d'après-midi, Jean-Pierre se dépêche de rentrer chez lui. Il veut éviter que sa famille ne lui reproche d'être sorti. Son fils a trop peur qu'il tombe.

Jean-Pierre fait le mur, il va à la Madeleine sans le dire à son fils

Sur le chemin du retour, Jean-Pierre a la main égratignée... On l'a poussé et il est tombé. Mais il ne regrette pas d'y être allé. Il adore être dans la foule.

Je sors parce-que je suis curieux et que je veux voir les gens vous comprenez ? J'aime bien l'ambiance

Désormais, Jean-Pierre a beaucoup de mal à marcher. Mais heureusement, selon lui, les rues sont bien plus accessibles aujourd'hui. Le matin, il peut passer avec sa canne, sans être bloqué par "toutes les canettes par terre" qu'il y avait à l'époque.

Beaucoup plus facile de se balader dans les rues aujourd'hui qu'à l'époque. Même avec une canne

Choix de la station

France Bleu