Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

VIDEO - 200 kilos de déchets récoltés par des volontaires sur les berges de la Midouze à Mont-de-Marsan

Par

Les élèves du Campus Connectés de Mont-de-Marsan ont récolté 200 kilos de déchets sur les bords de la Midouze. L'opération était organisée en partenariat avec l'association Surfrider et a été soutenue par le Stade Montois Canoë-kayak, le Syndicat des rivières et le Sitcom du Marsan.

Les élèves du Campus Connecté ont embarqué sur les Canoë-kayaks du Stade Montois Canoë-kayak pour longer les berges de la Midouze Les élèves du Campus Connecté ont embarqué sur les Canoë-kayaks du Stade Montois Canoë-kayak pour longer les berges de la Midouze
Les élèves du Campus Connecté ont embarqué sur les Canoë-kayaks du Stade Montois Canoë-kayak pour longer les berges de la Midouze © Radio France - Anna Bonnemasou-Carrère

5 élèves volontaires du Campus Connecté de Mont-de-Marsan ont embarqué vendredi matin 25 juin à bord de canoë-kayak prêtés par le Stade Montois Canoë-kayak, pour une opération de nettoyage des berges de la Midouze. Ils étaient accompagnés de membres du Syndicat des rivières du Midou et de la Douze et Midouze, et du Sitcom du Marsan pour collecter ces déchets. Les embarcations ont été mises à l'eau à 9 h et ont suivi la rivière sur un kilomètre, de 9 h à 11 h 30. Bilan de l'opération : 200 kilos de déchets récoltés

Publicité
Logo France Bleu

200 kilos de déchets récoltés sur 1 kilomètre de berges

"On a été très surpris" admet Cassandre Bague, coordinatrice du Campus Connecté et initiatrice de l'opération, depuis son canoë-kayak. C'est la première opération du genre pour les élèves du Campus Connecté de Mont-de-Marsan

Les canoë-kayak ont logé les berges de la Midouze sur 1 kilomètre © Radio France - Anna Bonnemasou-Carrère

Pendant que ses camarades ont embarqué, Lucas est resté à terre et longe les berges avec son ami Yann et un grand sac poubelle. " La promenade est nettoyée tous les jours et pourtant on a pu remplir plusieurs sacs-poubelles de déchets" décrit le jeune homme dépité. Et son ami Yann d'enchérir "Le plus rageant, ce sont les cannettes qu'on ramasse à moins d'un mètre d'une poubelle, ça vraiment, je ne comprends pas.

En contre-bas, sur la Midouze, Alix et Emilie s'escriment pour ramasser des bouts de plastiques coincés dans les branchages. "Après les différentes crues de la Midouze, c'est une bonne idée de ramasser tout ces déchets qui sont restés coincés." Mais après deux heures de pagaie et de gymnastique pour s'approcher des berges et ramasser les déchets, les courbatures pointent. " C'est physique tout de même ! Mais vu tout ce qu'on a ramassé, il y avait besoin !" s'exclame Alix courbaturée, mais satisfaite. 

loading

Accompagnés de volontaire du Stade Montois Canoe-Kayak, de membre du Sitcom et du Syndicat des rivières, les élèves ont récoltés 200 kilos de déchets dont un radiateur, une barrière, un cadre de vélos et des palettes. 

Les volontaires ont passé 3 heures sur l'eau pour récolter des déchets © Radio France - Anna Bonnemasou-Carrère

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu