Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Mont-de-Marsan : les fêtes de la Madeleine pourraient être reportées au mois d'août

Le maire de Mont-de-Marsan, Charles Dayot, planche sur un plan B, au cas où la période de confinement et l'épidémie de coronavirus se prolongeraient. Si besoin, les fêtes de la Madeleine pourraient être décalées du 26 au 30 août 2020.

Les fêtes de la Madeleine 2020 sont toujours officiellement programmées du 22 au 26 juillet
Les fêtes de la Madeleine 2020 sont toujours officiellement programmées du 22 au 26 juillet © Maxppp - PQR/Sud Ouest

Pas question d’annuler les fêtes de la Madeleine de cet été ! C’est le cri du cœur du maire de Mont-de-Marsan qui, en pleine pandémie, cherche donc des solutions pour maintenir ce rendez-vous incontournable de l’été. Alors que de nombreux maires ont déjà annulé la féria de leur commune, Charles Dayot ne veut pas s’y résoudre. Et de plancher sur un éventuel report.

Les dates du 26 au 30 août 2020 sont d'ores et déjà bloquées. "bloquées, ça veut dire qu'on anticipe, explique le maire montois. D'ores et déjà on se met en configuration de pouvoir travailler sur cette date là. Bien évidemment les choses vont se décanter. Dans les 10/15 jours, on va en savoir plus. Mais je ne voulais pas attendre le dernier moment pour annoncer une annulation ou un report éventuel. La Madeleine aura lieu. Les choses évoluent un peu au jour le jour mais il faut être capable de s'adapter."

La mairie planche sur 3 scénarios

Aujourd'hui trois hypothèses sont envisagées par la mairie de Mont-de-Marsan : le maintien des fêtes de la Madeleine aux dates prévues (du 22 au 26 juillet), le report des fêtes (et donc cette option déjà prise pour les dates du 26 au 30 août) et l’annulation pure et simple des fêtes, option que la municipalité se refuse pour l'instant à envisager.

Charles Dayot n’entend pas annuler ce rendez-vous estival qui chaque année draine plus de 500.000 festayres. "Ce n'est pas la méthode Coué. Je suis persuadé que c'est jouable. On fera tout pour y arriver. Je ne veux pas parler aujourd'hui d'annulation des fêtes." martèle-t-il. 

Cette Madeleine serait une bouffée d'oxygène. Alex Ricaud

L'édile prône donc l’anticipation et l’adaptation. Ce qui remonte le moral d’Alex Ricaud, patron d’un restaurant dans le centre-ville montois. Il ne travaille plus depuis le 14 mars et ses 4 salariés sont au chômage partiel. Le secteur va mal. "Si on veut survivre, il nous faut des rentrées d'argent vite. Les banques, les assurances, l'état vont se relever mais les autres? Ce sera la mort de certains. Cela va devenir compliqué pour beaucoup; moi le premier. Cela fait 6 ans que j'ai les affaires. C'est la première fois que cela m'arrive. C'est très très très dur. Cette Madeleine serait une bouffée d'oxygène pour tout le monde. Je remercie le maire parce qu'il cherche des solutions pour pas nous tuer."

Soutenir le tissu économique montois

Les fêtes de la Madeleine, c’est indéniablement un plus dans la trésorerie des restaurateurs et autres cafetiers. Alex Ricaud évoque 2 à 3 mois d’avance pour la trésorerie. Charles Dayot en est bien conscient, lui qui pense déjà à l'après. Et de suggérer des animations à l'automne, une nouvelle date pour la brocante, "trouver des alternatives si le flamenco ne se fait pas; mettre le paquet à Noël également. Il faudra être là. Quand on va pouvoir revivre normalement, il faudra qu'on soit là pour soutenir l'écosystème économique montois."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu