Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Haute-Savoie : une stèle en mémoire d'Alain Bertoncello, mort en héros, à Montagny-les-Lanches

-
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

Une stèle en la mémoire d'Alain Bertoncello sera dévoilée le 10 novembre dans son village de Montagny-les-Lanches (Haute-Savoie). Ce militaire de 28 ans mort en héros en mai 2019 lors d'une libération d'otages au Burkina Faso. Un moyen de l'honorer et de se souvenir de lui.

Alain Bertoncello
Alain Bertoncello - Marine Nationale

Montagny-les-Lanches, France

Une stèle pour se souvenir d'Alain Bertoncello. Ce militaire de 28 ans originaire de Montagny-les-Lanches (Haute-Savoie), tué lors d'une opération de libération d'otages du commando d'élite Hubert au Burkina Faso le 10 mai 2019, avec son frère d'armes Cédric de Pierrepont. Moins d'un an après sa disparition la douleur est encore immense pour sa famille et ses proches qui résident toujours dans cette petite commune de 700 âmes près d'Annecy. 

Un village qui se souvient très bien de l'enfant du pays nous dit Monique Pimonow, la maire de Montagny-les-Lanches : "C'était un enfant, un adolescent qui revenait très souvent à Montagny voir ses copains. Pétillant, plein de vie, gentil avec tout le monde. On ne l'oublie pas et on pense beaucoup à lui. L'émotion est retombée mais ses parents ont besoin de soutien maintenant."

Une stèle en sa mémoire sera dévoilée le 10 novembre, à l'occasion des cérémonies de l'armistice organisées avec un jour d'avance pour permettre à plus de monde de se rendre au village. Une stèle pour le militaire, mais surtout pour ses proches. "Cette stèle sera en plexiglas avec une photo d'Alain que quelqu'un lira lors de la cérémonie. Ce sont ses parents qui ont choisi le texte, les matériaux et la photo. Ils ont choisi et nous n'avons fait qu'exécuter", détaille Monique Pimonow.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu