Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Montargis : la Région Centre Val-de-Loire va verser trois millions d'euros pour rénover le port de plaisance

-
Par , France Bleu Orléans

C'est une étape de plus dans le projet de rénovation du port de plaisance Saint-Roch, à Montargis. Le mois dernier, François Bonneau, président de la région Centre-Val de Loire s'est engagé à verser trois millions d'euros. Ainsi, les travaux devraient pouvoir commencer d'ici le printemps prochain.

C'est ici qui sera construit le futur port de  plaisance de Montargis
C'est ici qui sera construit le futur port de plaisance de Montargis © Radio France - Christophe Dupuy

C'est une nouvelle étape dans le projet de rénovation du port de plaisance Saint-Roch, à Montargis. Le 15 juillet, François Bonneau, le président de la région Centre-Val de Loire, Benoît Digeon, le maire de Montargis, Jean-Paul Billault, le nouveau président de l'agglomération montargoise, et quelques élus locaux, se sont réunis sur le bord du canal pour signer le Contrat Régional de Solidarité Territorriale. Dans ce contrat la région s'engage notamment à donner trois millions d'euros pour aider à la réalisation des travaux du port de plaisance.

3 millions de la région 

Lancé il y a plusieurs années de cela, ce projet prévoit entre autres la démolition d'anciens silos à céréales ou encore l'élargissement du port pour accueillir une soixantaine de bateaux, pour un coût total de dix millions d'euros. Les trois millions d'euros engagés par la région permettent de boucler le budget : "nous voulons, au delà du vélo, que le canal soit véritablement un élément d'animation du territoire mais aussi d'animation avec la Loire, la Seine. C'est pourquoi la région a décidé d'investir elle aussi dans le projet." explique François Bonneau, le président de la région. 

Les élus sont en train de signer, au bord du canal, le Contrat Régional de Solidarité Territorriale, dans lequel la région s'engage à donner 3 milliards.
Les élus sont en train de signer, au bord du canal, le Contrat Régional de Solidarité Territorriale, dans lequel la région s'engage à donner 3 milliards. © Radio France - Alexandra Lagarde

Bien entendu, je maintiens le cap de mon prédécesseur Franck Supplisson 

Parmi les autres financeurs, le département qui apporte cinq millions d'euros mais aussi l'agglomération qui donne deux millions d'euros. Perçu comme un projet onéreux par certains [en 2018 les élus de gauche dans l'agglomération s'étaient opposés au projet déjà], c'est avant tout un projet justifié et utile selon le nouveau président de l'agglomération montargoise, Jean-Paul Billault : "je pense que s'il y a des oppositions c'est parce que le projet n'est pas bien compris. Ce port va permettre de rayonner au-delà du Montargois, dans le sud de la région parisienne même." Et d'ajouter : "bien entendu, je maintiens le cap de mon prédécesseur Franck Supplisson [ancien président de l'agglomération, placé en garde à vue début juillet dans le cadre d'une enquête pour détournement de fonds publics.], nous soutenons les efforts engagés." 

Dynamiser l'économie 

A ses côtés, devant les plans du nouveau port, Benoît Digeon, le maire de Montargis, se félicite de cette nouvelle étape franchie : "ce projet va, avant tout, dynamiser l'économie. D'abord, en créant des emplois pendant les travaux et ensuite une fois les travaux terminés, l'hôtellerie, la restauration, les magasins en lien avec la navigation se développeront et créeront eux-aussi des emplois." 

François Bonneau, le président de la région, Benoît Digeon, le maire de Montargis et Jean-Paul Billault, le nouveau président de l'agglomération montargoise regardent les nouveaux plans du port.
François Bonneau, le président de la région, Benoît Digeon, le maire de Montargis et Jean-Paul Billault, le nouveau président de l'agglomération montargoise regardent les nouveaux plans du port. © Radio France - Alexandra Lagarde

En attendant, les travaux devraient débuter au printemps de l'année 2021. Initialement ils devaient commencer fin 2018 et le port de plaisance devaient être fini en 2021. Finalement ce sera un peu plus tard. 

Chaque année près de 900 plaisanciers passent à Montargis, sur le canal. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess