Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Montargis : les PV de stationnement confiés à une société privée

-
Par , France Bleu Orléans
Montargis, France

Depuis le 1er janvier, les « forfaits post-stationnement » deviennent une compétence locale : chaque ville peut donc fixer le montant de l'amende. Les communes peuvent aussi déléguer la gestion des PV à une société privée. Exemple à Montargis, dans le Loiret.

A Montargis, vous n'aurez plus que cinq jours pour régler votre amende, avant majoration
A Montargis, vous n'aurez plus que cinq jours pour régler votre amende, avant majoration © Maxppp - Maxppp

C'est l'une des nouveautés de cette année 2018 : le stationnement payant devient une compétence à part entière pour les collectivités locales. Les communes peuvent donc fixer le montant des amendes appelées désormais FPS pour « forfait post-stationnement ». Dans le Loiret, les communes ont décidé de ne pas toucher aux tarifs : l'amende coûte toujours 17 euros, y compris à Orléans. 

Un délai beaucoup plus court

A Montargis, le montant des amendes n’a pas augmenté non plus. En revanche, comme le prévoit également la réforme, la ville a décidé de confier la gestion des PV à une société privée. Ce ne sont donc plus les ASVP (Agents de surveillance des voies publiques) qui verbalisent les contrevenants mais trois employés de la société privée Indigo, mandatée par la commune.

Cela implique notamment que vous devrez payer votre amende dans les cinq jours pour éviter une majoration. Un délai neuf fois plus court qu’avant puisqu’il était de 45 jours jusqu’au 31 décembre.

Des agents municipaux affectés à d'autres missions

« Il ne faut pas oublier qu’il reste 2 000 places de stationnement gratuites contre 1 250 places payantes » nuance le maire de Montargis Jean-Pierre Door. « Notamment sur la place de Pâtis mais aussi la rue Emile Decourt ou encore vers l’Espace Gudin »

Quant aux agents de la ville, qui étaient jusqu’à présent affectés au stationnement payant, ils vont désormais se consacrer au stationnement gênant et à la gestion des zones bleues, qui restent du ressort de la ville.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess